Madagascar
+261 20 26 400 99
ArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish


Le Saint-Esprit, signe de la fidélité de Dieu pour le peuple élu.

Dans la foi que la promesse d’entrer dans le repos de Dieu subsiste encore, l’Eglise Ziona FMFOI a ainsi observé cet ordre éternel, ce sabbat 09 Janvier 2021, confiante d’entrer par la porte qui est Jésus pour y trouver le salut. Et c’est notamment dans le but d’édifier chacun dans ce chemin et à accomplir son service avec zèle que l’Oint Apôtre Benjamina a tenu une prédication destinée à conscientiser chacun sur l’avantage d’appartenir à l’Eglise élue par Dieu être Son Epouse et de considérer l’utilité du Saint-Esprit ainsi que de ses dons intarissables, rendant irréprochables ceux qui les détiennent jusqu’au Retour du Christ.

Le baptême du Saint-Esprit, l’affirmation de la fidélité de Dieu envers ceux qui gardent la foi.

« Quel est donc l’avantage des Juifs, ou quelle est l’utilité de la circoncision ? Il est grand de toute manière, et tout d’abord en ce que les oracles de Dieu leur ont été confiés. Eh quoi ! si quelques-uns n’ont pas cru, leur incrédulité anéantira-t-elle la fidélité de Dieu ? » Romains 1-3.

Alors que la confession judaïque et la religion romaine semblent totalement s’opposer l’une à l’autre, la prédication de l’Apôtre Paul semble en soi paradoxale, lorsqu’il va prêcher l’avantage d’être Juif à un auditoire incrédule composé de Romains ; en effet, les Juifs ont été les premiers dépositaires des promesses divines tandis que les Romains, eux, ont aboli les lois divines en modifiant le calendrier biblique établi par l’Eternel ainsi que d’autres prescriptions pour en clamer leur obsolescence. Face à cette attitude rebelle des Romains pourtant, la fidélité de Dieu demeure, et plutôt que de s’adresser à un auditoire inattentif à Sa parole, Dieu se choisit un auditoire plus réceptif afin de réaliser Ses promesse à leur égard.

Selon l’Apôtre Benjamina, l’affirmation de cette prédication prend tout son sens avec le baptême du Saint-Esprit qui sert à distinguer ceux qui croient ou non, catégorisant ainsi les leaders d’églises ainsi que les assemblées chrétiennes en ce qu’ils sont incrédules ou en ce qu’ils ont accueilli la Parole de Dieu fermement dans leur cœur. Il se manifeste ainsi par le don de parler les langues célestes, différant totalement du langage humain se déclinant en plusieurs langues, faisant l’objet d’une unique possession de la majorité des églises.

Les prétendants Juifs, l’illusion d’une identité mensongère pour être agréable

« Je connais ta tribulation et ta pauvreté bien que tu sois riche, et les calomnies de la part de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan. » Apocalypse 2 :9

« Voici, je te donne de ceux de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui mentent ; voici, je les ferai venir, se prosterner à tes pieds, et connaître que je t’ai aimé. » Apocalypse 3 :9

Qualifiant expressément l’assemblée de prétendants Juifs de synagogue de Satan, ces versets confirment tous l’attribut satanique de cette entité, dont l’une des principales activités consisteraient à persécuter et troubler les fidèles.

Aux côtés des dogmes et doctrines enseignant à ne plus obéir aux commandements de Dieu, cette entité tend également vers la perdition en trompant les gens : même si elle observe encore les lois judaïques, ce n’est qu’un leurre car c’est l’esprit satanique qui se déploie dans cette confession.
Elle tente malheureusement de trouver un substitut à la foi en Christ en s’appuyant sur une identité mensongère et fausse pour essayer de se rapprocher de Dieu.

L’expiation des péchés de l’humanité par le sang du Christ

Alors que les premières règles en Israël prévoyaient le mode de rédemption quotidienne et individuelle – dans le lieu saint-et également le mode de rédemption annuelle et collective (le grand jour du pardon des péchés) opérée dans le lieu très saint, par des offrandes animales et végétales, ces usages ont fini par être vicier la volonté de Dieu en faisant l’objet de moyen d’enrichissement pour Israël.

Une altération qui a conduit à un changement de prêtrise conférée à Jésus, issue de la lignée de Juda et non de Lévi comme la tradition le commandait. (Psaumes 110 :4). L’illustration du serment de Dieu prend forme à travers la prophétie de Zacharie, qui explicite la portée du sacrifice par le déversement du Saint-Esprit sur la terre entière et permet ainsi à toute l’humanité de prétendre au salut.

L’avantage et l’utilité du baptême du Saint-Esprit pour l’Eglise

Désormais, Dieu sonde les églises à travers leur foi et leurs connaissances afin d’éprouver celles qui pourraient supporter le joug de la vérité. Car même si l’acte salutaire de Jésus a permis l’expansion de l’Evangile dans le monde, ce ne seront pas tous ceux qui croient ou qui invoquent Son nom qui seront sauvés mais uniquement ceux qui auront fait Sa volonté. C’est à leur intention que Dieu ouvre la porte et fait ainsi descendre le Saint-Esprit. La propriété de ce don marque inéluctablement une foi sainte et ferme appuyée par des connaissances solides de la parole de Dieu.

L’Eglise ainsi que les fidèles scellés par le Saint-Esprit et se voyant accordés incessamment les dons doivent se remémorer le cheminement du Saint-Esprit, descendant du trône de Dieu pour atteindre les cœurs de ceux qui Le recherchent pour ne pas perdre de vue le prix qui leur est destiné. A cette réalité qu’est le Saint-Esprit, une autre image prophétique devrait les conforter, celle qui révèle l’arrivée des prières formulées par les saints auprès de l’autel de Dieu accompagnée par des coups de tonnerres, des voix, des éclairs et un tremblement de terre au moment un feu est jeté sur terre, suite à la réception des prières. En effet, la célérité à laquelle le Saint-Esprit est donné est d’autant plus grande qu’elle ne l’était à ses débuts.

 

Enseignement tiré de la prédication de l’Apôtre Benjamina du Sabbat 09 Janvier 2021, Mahajanga

Avatar for Ziona WEBCOM

« Et cet évangile du royaume sera prêché dans la terre habitée tout entière, en témoignage à toutes les nations ; et alors viendra la fin. » (Matthieu 24:14)

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

%d blogueurs aiment cette page :