Madagascar
+261 20 26 400 99
ArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish


L’espérance en Dieu, pilier fortifiant pour le chrétien

A l’aube de cette nouvelle année, c’est sous le prélude d’une espérance ferme que l’Eglise Ziona FMFOI a honoré la sainte convocation ce sabbat 02 Janvier 2021. Une force dont la portée est considérable pour le chrétien si l’on se fie à la prédication donnée par l’Apôtre Benjamina, de passage dans la ville de Majunga.

L’essentialité de l’espérance dans la vie du chrétien

« Car il y a un avenir et ton espérance ne pourra pas être brisée. » Proverbes 23 :18

Ecrit par l’un des plus grands sages que la terre n’ait jamais connu, ce verset enjoint le lecteur à faire preuve d’espérance pour connaître un avenir heureux. Ce verset a été précisément choisi par le Parent….pour encourager les fidèles et l’a transposé au service du chrétien. Alors que ce dernier doit d’abord passer par l’étape de la naissance nouvelle pour entrer dans le Royaume de Dieu par le baptême de l’eau scellé par le baptême du Saint-Esprit, sa vie nouvelle en Christ se manifeste par la multiplication des dons spirituels dans sa vie, l’audace d’évangéliser jusqu’au retour du Christ dans les nuées.

Mais pour qu’il puisse avancer véritablement, il doit s’équiper des munitions spirituelles auxquelles s’ajoutent la foi, l’espérance et l’amour dans son ministère. En envisageant son service sur le long terme, il doit veiller à ce que sa lampe ne s’éteigne pas et c’est la raison pour laquelle, son espérance doit être affermie pour lui permettre de résister aux circonstances les plus déconcertantes. En mettant son espérance en Dieu, il ne pourra point être déçu, car Il constitue le Roc sur lequel il s’appuie.

L’espérance alimentée par les œuvres inspirées par la foi

Le désir de perdurer dans son ministère ou son service ne se matérialise que d’une seule manière : les actes à travers lesquels la foi œuvre. En ce sens, le croyant ne doit pas fléchir ou refroidir lorsqu’il est maintenu dans une situation déplaisante ou qu’il rencontre une difficulté.
Reprenant le cas des Israélites retenus prisonniers sous le joug des Egyptiens, l’Apôtre a souligné que devant les coups acharnés qu’ils recevaient, les Israélites ont préféré subir leur souffrance tout en maximisant leurs efforts pour fournir un travail laborieux, dans l’attente que Dieu ne tarderait pas à les délivrer. Et c’est à travers la qualité de leur travail, de leurs œuvres que leur foi a pu être consolidée.
C’est en gardant cette mentalité, que dans leurs batailles contre les armées ennemies que les Israélites, préférant garder leur intégrité et demeurer dans la fidélité à Dieu, avaient transformé leurs outils d’agricultures en armes servant de défensive et d’offensive, comme l’annonce cette prophétie :

« De vos hoyaux forgez des épées, Et de vos serpes des lances ! Que le faible dise : Je suis fort ! » Joël 4 :10.

L’image véhiculée par ce verset, exhortant le peuple de Dieu à s’emparer de leurs armes, retrace le quotidien du croyant, en continuels conflits avec les forces spirituelles du mal mais qui ne seront vaincues que par l’œuvre de la puissance divine.
Ainsi après avoir reçu le salut, le croyant doit également partager la parole du salut et propager ainsi la vérité à travers les œuvres accordées par le Saint-Esprit pour obtenir une victoire certaine.

Le chrétien ne s’avancera jamais donc ainsi seul dans ses entreprises ou dans ses batailles car l’Eternel n’abandonne pas ceux qui placent leur confiance en Lui. Et tant que le jour succède à la nuit, que les saisons s’alternent, Il ne perd pas de vue ceux qui Lui sont fidèles et Le recherchent d’un cœur sincère pour les préserver jusqu’à Son retour, en les édifiant grâce au foisonnement de dons les maintenant sur la voie de la victoire et de la justice.

Enseignement tiré de la prédication de l’Apôtre Benjamina du Sabbat 02 Janvier 2020 à Mahajanga Madagascar.

Avatar for Ziona WEBCOM

« Et cet évangile du royaume sera prêché dans la terre habitée tout entière, en témoignage à toutes les nations ; et alors viendra la fin. » (Matthieu 24:14)

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

%d blogueurs aiment cette page :