Madagascar
+261 34 17 897 77
ArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

La bataille finale d’Harmaguédon : Comment identifier les adversaires de Dieu et la survenance de cet événement ?

La Bible est un ouvrage au contenu riche en paroles de réconfort, de sagesse, de réflexion, de bonheur, mais également de mystères difficilement perceptibles au premier abord car leur sens est souvent spirituel. Elles ne peuvent donc être décryptées par la seule sagesse humaine, mais nécessite l’appui d’un allié de force, le Saint-Esprit « qui peut tout examiner, même les plans secrets de Dieu les plus profondément cachés. » I Corinthiens 2 :10. Jésus, lui avait choisi de parler aux gens de son époque à travers des paraboles pour qu’elles assimilent plus facilement ses paroles et que le salut leur parvienne. Mais à notre ère, le Saint-Esprit nous sert de guide et de lumière dans notre compréhension des Saintes Écritures et du plan salutaire de Dieu. La révélation de ces mystères, la compréhension du message de Dieu permettent au chrétien d’appréhender la survenance de certains faits ou événement afin qu’il chrétien ne soit pas pris au dépourvu et se retourne contre Dieu.

Le thème que nous allons donc aborder à travers les lignes suivantes se rattache ainsi à l’un de ces passages mystérieux, difficilement accessibles à notre pensée humaine, voire totalement inconnus aux convictions professées auparavant. Il constitue ainsi un enseignement figurant dans la Bible et non prêché jusqu’à ce jour. C’est ce qui lui confère un caractère inédit dans le vaste domaine des dogmes de la religion chrétienne.

Sans plus attendre, nous vous proposons les explications de la grande bataille citée dans le livre final de la Bible, Harmaguédon ou « la bataille du grand jour de Dieu tout-puissant. » (Apocalypse 16 :12) Pour certains, cette bataille serait déjà passée. Or, elle représente une étape indispensable à la réalisation du sixième sceau et du déversement de la septième coupe qui relatent d’un fait inéluctable et à venir, le grand jour de la colère de Dieu. Cet enseignement n’a pas pour but de susciter la crainte ou la peur mais au contraire de partager le réel dessein de Dieu, Sa parole de vérité, corollaire de son amour infini.

Si Harmaguédon s’apparente à une bataille faisant intervenir Dieu et son armée puissante, à qui s’opposera-t-il ? Qui sont ses adversaires s’organisent-ils et fonctionnent-ils ? Qu’est-ce qui démontre que la survenance de cette bataille est imminente ?

Comment se caractérisent les antagonistes d’Harmaguédon en général ?

Qui sont-ils ? Que font-ils ? Cette première partie tentera d’apporter des réponses à ces questions .

La lecture du livre de l’Apocalypse ne suffit pas à elle-seule pour appréhender le vrai message de Dieu. En réalité, pour en percevoir le sens réel, il doit être mis en relief avec d’autres passages dispersés dans la Bible.

Avant donc de procéder à l’explication de l’identité floue des « trois esprits impurs », il est nécessaire de débuter par la lecture du livre du prophète Ezéchiel, dont le passage est relatif au rôle joué par des prêtres dans l’avilissement de la ville de Jérusalem.

 

«  Ses prêtres font violence à ma loi et profanent ce qui m’est consacré. Ils ne distinguent pas ce qui est saint de ce qui est profane, ils ne font pas connaître la différence entre ce qui est impur et ce qui est pur, ils ferment les yeux sur mes sabbats et je suis déshonoré au milieu d’eux.

 Ses chefs sont, à l’intérieur d’elle, pareils à des loups qui déchirent leur proie : ils versent le sang, ils font disparaître des vies afin de faire des profits malhonnêtes.

 Ses prophètes recouvrent tout cela de crépi, par leurs fausses visions et leurs prédictions mensongères. Ils affirment : ‘Voici ce que dit le Seigneur, l’Eternel’ alors que l’Eternel n’a pas parlé. » Ezéchiel 22 : 26-28

 

De prime abord, ce passage énumère les agissements perpétrés par des prêtres- chefs religieux, leaders d’église- qui ont fini par se détourner de la volonté de Dieu en refusant de Lui obéir :

  • ils ont fait violence sa loi
  • ils profanent ce qui lui est consacré
  • ils ne font pas connaître la différence entre ce qui est saint et impur
  • ils ferment les yeux sur le sabbat institué par Dieu.

Ces critères caractérisent clairement les pratiques, le type de culte rendus inconvenables et désagréables à Dieu car les prêtres manquent concrètement aux missions et devoirs qu’ils devaient remplir dans leur ministère. Mais la conséquence de leurs actes a eu pour effet de les définir comme des opposants à la volonté de Dieu, des rebelles à sa loi.

Il convient de préciser que, bien que les écrits du prophète Ezéchiel datent de l’Ancien Testament et donc d’une époque très lointaine, ils ne sont pas pour le moins révolus; au contraire jusqu’à une réalisation pleine, ils sont censés s’accomplir. Car Ezéchiel a été choisi par l’Eternel pour délivrer des messages, Sa parole ; ils ne peuvent donc être réduits à de simples paroles d’hommes ou promesses d’homme dont la réalisation est incertaine. La réalisation des prophéties dans la Bible authentifie la véracité de son contenu et l’existence d’un Dieu véritable. Si l’on se réfère à notre époque, des chefs d’église se comportent exactement de la même manière et les classent donc dans la catégorie de prêtres indignes et inconformes à la volonté de Dieu.

Mais un autre indice avancé par le verset va nous conduire à déterminer avec plus de précision de quel type d’église est en jeu : « Ses chefs sont, à l’intérieur d’elle, pareils à des loups qui déchirent leur proie : ils versent le sang, ils font disparaître des vies afin de faire des profits malhonnêtes »

Si les prêtres se laissent aller vers la débauche, quid de leurs propres chefs, supérieurs ? Selon ce verset, ils ont aussi leur propre de responsabilité avec un degré d’agissement supérieur à celui des prêtres :

  • pareils à des loups, ils déchirent leur proie
  • ils versent le sang
  • ils font disparaître des vies afin de faire des profits malhonnêtes

Par chefs, on entend par là l’entité suprême qui les dirige et dont l’appellation dans la Bible se réfère au « huitième roi » (Apocalypse 17 : 11). Leur conscience n’est dirigée que par l’appât du gain, la volonté d’amasser des richesses en agissant avec malhonnêteté : la source de leurs revenus n’est pas forcément identifiable car elle pourrait être illégitime, illicite. Concernant leurs activités, un autre passage biblique dans le livre de l’Apocalypse nous éclaircira :

« Et les marchands de la terre pleurent et sont dans le deuil à cause d’elle, parce que personne n’achète plus leur cargaison,

cargaison d’or, d’argent, de pierres précieuses, de perles, de fin lin, de pourpre, de soie, d’écarlate, de toute espèce de bois de senteur, de toute espèce d’objets d’ivoire, de toute espèce d’objets en bois très précieux, en airain, en fer et en marbre,

 de cinnamome, d’aromates, de parfums, de myrrhe, d’encens, de vin, d’huile, de fine farine, de blé, de bœufs, de brebis, de chevaux, de chars, de corps et d’âmes d’hommes. » Apocalypse 18 :11-13

La description des produits acquis par l’entité administratrice renvoient à des produits de luxe et à des variétés d’épices, signe de puissance et de fortune. Mais ce qui ressort de l’ordinaire et intrigue, c’est l’expression « de corps et d’âmes d’hommes » qui confirme son activité illicite. Dans les commerces internationaux, l’objet des transactions portent également sur des vies humaines, à savoir à travers l’esclavage, les trafics d’humains et pire le sacrifice d’âmes ou d’humains.

Grâce à l’étude des versets précédents, on a pu relever qu’on avait affaire ici à une entité religieuse avec un puissant système financier. Par ailleurs, de nombreux scandales à ce sujet avaient éclaté et fait la une des actualités. Le dernier en date, fut « l’affaire Vatileaks 2 » dont la controverse repose sur la fuite de documents confidentiels que le contrôleur général des finances du Vatican avait confié à deux journalistes.

Les faits et évènements concordent parfaitement avec les passages bibliques. Les premiers responsables visés sont donc une entité religieuse, qui se sont détournés de la Volonté de l’Eternel pour suivre leurs propres désirs et s’enrichir. Au fur et à mesure, elle est parvenue à détenir un statut de puissance financière avec des comptes dépassant les millions d’euros chaque année.

Mais comment s’implique-t-elle dans la fameuse bataille d’Harmaguédon ?

Comment sont-ils impliqués dans Harmaguédon ?

« Le sixième versa sa coupe sur le grand fleuve, l’Euphrate. Et son eau tarit, afin que le chemin des rois venant de l’Orient fût préparé.

 Et je vis sortir de la gueule du dragon, et de la gueule de la bête, et de la bouche du faux prophète, trois esprits impurs, semblables à des grenouilles.

 Car ce sont des esprits de démons, qui font des prodiges, et qui vont vers les rois de toute la terre, afin de les rassembler pour le combat du grand jour du Dieu tout Puissant. » Apocalypse 16 :12-14

 

Cette partie correspond au déversement de la sixième coupe qui survient avec d’autres faits concordant à la rupture du sixième sceau. Le point d’engrenage de cette sixième coupe s’active par la préparation d’un passage pour les rois venant de l’Orient par le biais du grand fleuve l’Euphrate. Une brèche a donc été ouverte aux hégémonies orientales, plus fortes que jamais.  Mais ce mouvement est directement suivi par le surgissement d’ « esprits de démons, …, et qui vont vers les rois de la terre ».  Mais leur aspect est celui de « trois esprits impurs, semblables de grenouilles »

  • Le premier sort de la gueule du dragon
  • Le second sort de la gueule de la bête
  • Le dernier sort de la bouche du faux prophète

La métaphore de la gueule et de la bouche englobe en réalité l’idée d’enseignement qui va influencer les esprits. Leur principale cible sont les personnes, c’est-à-dire les populations de toutes les nations. Car les rois de la terre ne sont autre que les chefs d’Etat qui exercent leur souveraineté sur ces populations. Ces dernières se doivent d’obéir à l’autorité mise en place.

Ainsi pour contrainte la population d’une nation à leur autorité, ces trois esprits -le dragon, la bête et le faux prophète- doivent s’approcher du Président ou chef d’Etat de cette nation. Comme dit précédemment, une entité religieuse puissante financièrement et sachant manier les relations internationales serait capable d’arriver à ces fins. Elle est d’abord un des acteurs sur la scène internationale ; ensuite avec sa puissance financière, elle peut jouer le rôle de bailleur de fond dans la société internationale, et est très sollicitée par les chefs d’Etat qui ont besoin de fonds. La réflexion doit se porter sur celle qui peut se déplacer à tout moment, à toute heure d’un pays à un autre pour résoudre des problèmes ou des conflits.

 

 ‘’Voici, je viens comme un voleur. Heureux celui qui veille, et qui garde ses vêtements, afin qu’il ne marche pas nu et qu’on ne voie pas sa honte!

Ils les rassemblèrent dans le lieu appelé en hébreu Harmaguédon.’’ Apocalypse 16 :15-16

C’est le point et lieu d’affrontement entre les armées du mal d’une part et les armées du bien d’autre part.

En rappelant ce qui est dit plus haut, les armées du mal réunissent de manière homogène l’esprit du mal avec principaux généraux : le dragon, la bête et le faux prophète et qui sont secondés par l’ensemble des chefs d’Etat, soumis à leur autorité. En effet, la tendance est de sauvegarder la solidarité internationale. De ce fait, les relations diplomatiques sont sacrées et la discussion entre chefs d’Etat est vivement encouragée en vue d’un partenariat ou même d’une alliance.

Une fois leurs troupes bien consolidés, Jésus lui aussi apparaîtra, dans toute sa puissance et sa splendeur, accompagné de son armée céleste. A ses côtés, se trouveront les élus, les saints qui ont obéi aux commandements de Dieu et ont fait preuve de patience jusqu’à son retour.

Tout concourt vers cet événement final qu’est la Venue de Jésus parmi les nuées. L’humanité entière est l’enjeu de cette bataille : une partie se retranche déjà dans les armées du mal tandis qu’une autre elle rejoint les rangs de la victoire avec Jésus en tête de file. Elle ne ressemblera en aucun cas aux guerres mondiales qui ont opposé des alliances d’Etats à d’autres et qui ont eu des conséquences meurtrières et graves.

LA BATAILLE D’HARMAGUEDON EST UNE BATAILLE SPIRITUELLE ENTRE L’ESPRIT DU DEMON ET JESUS-CHRIST

Chacun se prépare, inconsciemment, à rejoindre un camp tôt ou tard. Cet enseignement sert à éclairer les consciences sur le futur très proche qui attend l’humanité et invite toute âme à chercher Jésus- Christ pour trouver la repentance et la paix. Car son avènement est proche et comme l’avertit le verset 15, chacun doit veiller et garder ses vêtements, le baptême du Christ pour être épargné et remporter la victoire éternelle. Si vous faites le bon choix, plus rien ne vous arrachera de la main de Jésus et Il fera en sorte de vous conserver dans sa paix à chaque instant jusqu’à ce qu’Il revienne parmi les nuées.

[1] https://www.francetvinfo.fr/politique/affaire/l-angle-eco-le-vatican-a-lheure-des-comptes_1280893.html

https://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Comprendre-l-affaire-Vatileaks-2-2015-11-24-1384234

Avatar for Ziona WEBCOM

« Et cet évangile du royaume sera prêché dans la terre habitée tout entière, en témoignage à toutes les nations ; et alors viendra la fin. » (Matthieu 24:14)

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

%d blogueurs aiment cette page :