Madagascar
+261 34 17 897 77
ArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Sabbat 2 mai 2020 : L’IMPORTANCE DE L’OFFRANDE POUR JÉSUS.

Bien que le Gouvernement malgache ait consenti au culte religieux ne regroupant pas plus de cinquante fidèles, l’Église mondiale FMFOI, sous la direction de l’Apôtre Benjamina, a continué la célébration du Sabbat en Goshen, ce 02 mai 2020. Cette période de confinement a été faste pour l’Église de la Vérité, en effet, la prédication apostolique diffusée en trois langues (malgache, français et anglais) a été suivie de par le monde. Les auditeurs et internautes fidèles ont pu suivre le culte de ce Sabbat dans son intégralité et ceux qui en ont fait la demande sur la page facebook de la Radio FMFOI 107.4 ou par messages téléphoniques, ont été portés en prière à l’issue du culte sabbatique. Un réel échange s’est peu à peu tissé puis développé entre chrétiens du monde et l’Église FMFOI à travers les multiples prières et les feedbacks et/ou ressentis des croyants.

L’offrande selon Dieu.

La prédication de ce Sabbat s’est portée sur le thème de l’offrande, un culte occupant une place prépondérante dans la vie du chrétien, car faisant corps aux lois divines. Une importance que l’Éternel soulève dans Malachie chapitre 3, verset 10 en appelant les chrétiens à apporter de la nourriture dans son temple, acte pieux qui accompli avec foi déclenche l’ouverture des écluses du ciel. Il est opportun de rappeler que Dieu le Père en a donné l’exemple en offrant entre autres, toute sa création terrestre à l’homme, puis Jésus son Fils unique sur la croix pour le salut de tous ceux sans exception qui croient en Lui.

Dans l’Ancien Testament, l’Éternel exigeait des sacrificateurs des offrandes d’agneaux mâles sans défaut. Aujourd’hui, Jésus ne requiert plus de sacrifices d’animaux, encore moins d’humains à occire. Toutefois, le sacrifice humain est requis par l’Éternel mais diamétralement opposé à la pratique profane d’ôter la vie.
En se rendant à Rome, l’apôtre Paul a constaté avec ahurissement que des hommes et des femmes vénéraient des idoles et des statuettes sculptées par eux-mêmes et leur dédiaient des offrandes. De fait, il s’est empressé d’adresser une lettre aux fidèles à Rome pour les exhorter à s’offrir à Dieu en sacrifices vivants, comme il l’a écrit dans Romains chapitre 12, verset 1 : “Frères,
puisque Dieu a ainsi manifesté sa bonté pour nous, je vous demande de vous offrir vous-mêmes comme un sacrifice vivant, réservé à Dieu et qui lui est agréable. C’est là le véritable culte que vous lui devez.” Il faut reconnaître que, d’une manière générale, il est plus commode de recevoir que de donner encore moins donner à Dieu. Or, dans cet acte d’offrande, l’Éternel prépare un plan grandiose réservé à ceux qui Le craignent et respectent Ses préceptes, dont l’offrande.

Le secret de l’offrande agréée.

Plusieurs références bibliques montrent les récompenses divines reçues par ceux qui ont élevé des offrandes agréables à l’Éternel, ainsi en est-il du peuple hébreu sorti d’Égypte avec les richesses des Égyptiens, de la légendaire puissance du roi David, qui n’a pas du tout lésiné sur la qualité et l’abondance des offrandes faites à Dieu dans la crainte. Dans le Nouveau Testament, Jésus a porté en offrande les deux poissons et cinq pains, et le miracle s’est opéré : plusieurs milliers de personnes ont pu être nourries sans compter les douze paniers restants.
Dieu donne en abondance à ceux qui Lui donnent avec foi : Il nourrit des milliers d’hommes, ouvre les vannes du ciel en contrepartie de la dîme, octroie puissance et richesses, etc.
Jésus, l’Agneau de Dieu sacrifié sur la croix, mort et ressuscité a donné l’exemple parfait des fruits du don de soi. Il est élevé au très honorable rang de Roi des rois et Seigneur des seigneurs et son règne dure pour l’éternité. La puissance de Son Sang imputrescible et intarissable lave les péchés, balaie les malédictions et les maladies.

Aujourd’hui, Jésus accorde le pardon, le salut, la guérison, le Saint-Esprit et enfin la vie éternelle à tous ceux qui reviennent à Lui, d’abord par la repentance, ensuite le baptême et enfin par le don en sacrifice vivant agréable à Dieu. À tous ceux qui L’acceptent en tant que Seigneur et Sauveur personnel, Il les comble de Sa grâce divine. En tant que Médiateur et Offrande parfaite, Jésus intercède en faveur des croyants auprès du Père afin d’obtenir Sa Miséricorde.

Dernière recommandation apostolique : une fois sorti des ténèbres et purifié par les Saintes Paroles prêchées, le croyant doit faire preuve de fidélité à Jésus.
Enfin, un appel sans frontières a été lancé par le serviteur de Dieu pour réveiller les brebis de leur torpeur spirituelle.

Avatar for Ziona WEBCOM

« Et cet évangile du royaume sera prêché dans la terre habitée tout entière, en témoignage à toutes les nations ; et alors viendra la fin. » (Matthieu 24:14)

Comments

  1. Dieu est grand qu’il soit louer

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

%d blogueurs aiment cette page :