Madagascar
+261 34 17 897 77
ArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish


Etude biblique : Reconnaître les enseignements porteurs de fruits pour la vie éternelle

Dans la profession de la foi authentique, pure et telle qu’elle est inspirée par la véritable connaissance des Saintes Ecritures, l’étude biblique s’est bien poursuivie ce sabbat 21 Août 2021 pour bien éclairer le cœur et les consciences des apprenants. Car le jour où ils naîtront de nouveau pour offrir leur vie en Christ approche bientôt, et leur choix doit s’effectuer sans contrainte, sans obligation afin que le dessein de répondre à l’appel du Christ s’accomplisse. C’est dans cette optique que le collaborateur de l’Apôtre Benjamina, Docteur Jean de Dieu RAKOTONDRAMANANA, a mené cette séance biblique.

Choisir le salut à travers le baptême de l’eau

Le baptême de l’eau constitue l’une des clés pour accéder au Royaume de Dieu et en comprendre la portée permet de mieux cerner son enjeu. Seule cette étape permet d’avoir nos noms inscrits dans le livre de vie (Apocalypse 20 :12-13) puisqu’il contient le nom de tous ceux qui auront cru et se seront fait baptisés. En revanche, ceux qui auront renié la foi et refusé de se faire baptiser ne pourront avoir leur nom inscrit dans ce livre et seront donc condamnés (Jean 3 :18-19). Mais répondre à son appel ne s’arrête pas au baptême, car il implique une continuité traduite par l’accomplissement d’actions justes (Apocalypse 19 :8) et des fruits résultant du baptême (Jacques 3 :18).

Discerner les enseignements, un préalable avant le baptême

Les enseignements chrétiens induisant en erreur sont nombreux et c’est pourquoi il est nécessaire de savoir différencier quels sont ceux qui répondent à la volonté de Dieu, capables d’amener à une véritable repentance et la connaissance de la vérité (2 Timothée 2 :25) des fausses doctrines. Il faut donc revenir à Celui qui est la source des paroles de vie, Jésus. En effet, Il a initié et tracé le chemin du salut pour nous : l’enseignement et la voie salutaire doivent être calqués sur Sa propre voie. Le baptême, par exemple, doit correspondre à la mort de Jésus (Jean 2 :18-21/ Matthieu 16 :21) et le refuser démontre une mentalité contraire au plan de Dieu (Marc 8 :31-35). Ce point certifie pourquoi il faut éprouver les enseignements et discerner ceux qui mèneront réellement vers l’assimilation de la volonté de Dieu (1 Jean 4 :1-3). En outre, ceux qui modifient les paroles en y ajoutant ou supprimant des informations seront sévèrement punis (Apocalypse 22 :18-19).

Les paroles de Dieu ne connaissent ni altération, ni limite, ni fin et restent immuables. En étudiant de près le chemin salutaire de Jésus, l’on se rendrait compte que Ses paroles sont valables et qu’en se fiant à Dieu, le don du Saint-Esprit serait réellement donné à ceux qui croient en garantie de la gloire à venir. Si l’on se mettait à réellement à rechercher la vérité de tout notre cœur, l’on verrait peut-être qu’elle ne peut être considérée comme une vieille fable ou de légende servant de divertissement ou d’attraction, mais un réel gage de notre héritage céleste.

Avatar for Ziona WEBCOM

« Et cet évangile du royaume sera prêché dans la terre habitée tout entière, en témoignage à toutes les nations ; et alors viendra la fin. » (Matthieu 24:14)

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

%d blogueurs aiment cette page :