Madagascar
+261 34 17 897 77
ArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish


Raviver la foi par la course à l’évangélisation.

Que la gloire et l’honneur soient à notre Père céleste qui nous a pleinement renouvelés en ce jour de sabbat. Lui seul, qui est certain et véritable, saura accomplir toutes les bénédictions apostoliques données en ce jour saint, pour toute l’assemblée sainte qui a assisté à l’inauguration de notre nouvelle maison de prière Ziona FMFOI d’Ivandry : offrande d’une agréable odeur et parfumée pour Jéhovah Maître du Sabbat. Fruit de la foi de nos frères, quelle victoire de voir une église de plus s’ériger après une autre, dans ces temps où la foi du plus grand nombre a baissé pour laisser place à l’incrédulité. Une incrédulité qui gagne, hélas, jusqu’aux fidèles non assez fermes dans leurs vie spirituelles.

La foi, selon Hébreux 11 : 1, est définie comme étant la ferme assurance des choses qu’on espère, la démonstration de celles qu’on ne voit pas. Ainsi, croire sans voir implique de faire confiance en Dieu quant à la réalisation de ses promesses, et en la puissance de sa parole qui court et ne revient vers Lui qu’une fois sa volonté accomplie. Tout est possible à celui qui croit, et Dieu peut agir même à travers une foi d’une taille d’un grain de sénevé. Ainsi, celui qui croit obtient rapidement l’exaucement de ses prières, tandis que celui qui manque de foi tarde à recevoir ce qu’il demande. Notre foi est un baromètre qui mesure notre proximité envers notre Seigneur. Et pourtant à cause des aléas de la vie, cette foi tend à fluctuer pour nous rendre versatiles face à Dieu qui attend de nous d’être persévérants dans les commandements et la foi en Jésus-Christ. Devant ce constat et en tant qu’église choisie de Dieu, nous devons abandonner l’incrédulité pour embrasser pleinement la foi. Car c’est dans notre foi seule que Dieu peut intercéder et faire paraître sa gloire en notre faveur. À nous qui sommes l’église, nous savons que Christ a un projet d’avenir éternel préparé d’avance pour nous, pourquoi donc ne pas juste répondre réciproquement par la fidélité, et par la constance voire le ravivement de notre foi, par amour du plan de salut de Dieu qui n’est réservé qu’à ceux qui persévéreront jusqu’à la fin.

Selon la Bible, l’un des signes avant-coureurs de la fin des temps, c’est l’abandon de la foi. En effet, quand l’incrédulité s’installe, c’est lorsqu’il y a peu, voire pas de prédications entendues. Or, la foi naît de la prédication, et la prédication vient de la parole de Dieu. S’il manque de prédications, c’est parce que la moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. En ce sens, mes frères, sondons l’importance de notre appel en tant qu’église attachée à la justice de Dieu. En faisant le point sur ce que l’Esprit-Saint nous a permis d’acquérir en terme de richesses spirituelles, en dons, en enseignements, en prophéties, en miracles, en œuvres, nous pouvons conclure que nous sommes plus que des appelés, oui, nous sommes des élus de Dieu, ayant pour rôle d’évangéliser la parole de Christ partout dans le monde. La preuve que la main de Dieu est avec nous, c’est que nous avons commencé en étant une communauté priant avec ferveur dans une cave, pour devenir plus tard une église internationale et apostolique, complète en dons, multipliant les offrandes, évangélisant dans les endroits les plus reculés, afin que la foi des hommes se tourne vers le Créateur du ciel et de la terre, afin que la flamme de la foi perdure jusqu’à la fin. Mais il reste beaucoup d’incrédules et de versatiles sur Terre, et c’est à nous d’affermir ceux sont qui sont faibles, et de par ces œuvres nous affermir nous aussi, car Jésus-Christ ne néglige aucune sueur de notre front dans l’accomplissement de notre devoir d’ évangélisation.

C’est ainsi, frères, que nous exhortons chacun de nous à prendre part à l’évangélisation, car c’est la volonté de Celui qui nous a appelés. Car le temps de la fin est proche, et tous les signes apocalyptiques sont tous apparus. Personne ne connaît ni l’heure ni la date de la venue de l’Époux. Si les vierges folles s’étaient assoupies et ont manqué d’huile, c’est par manque d’œuvres, or sans les œuvres qu’est l’huile, la flamme de la foi s’éteint. Notre église est plus proche de Dieu aujourd’hui, et son avenir est bien meilleur qu’hier, nous sommes tous destinés à nous donner corps et âme pour l’évangélisation sous toutes ses formes : en tant que témoins de la puissance de Dieu, proclamons son royaume comme jamais ; nous qui sommes riches d’éléments spirituels, donnons à ceux qui ont faim et soif de justice, pour nourrir les brebis de Dieu. Nous qui sommes la lumière du monde, le sel de la terre, allons ranimer la foi des élus jusqu’à l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ qui viendra avec le salaire de ceux qui moissonnent pour Lui.

Enseignements tirés de la prédication de l’apôtre Benjamina.

Avatar for Ziona WEBCOM

« Et cet évangile du royaume sera prêché dans la terre habitée tout entière, en témoignage à toutes les nations ; et alors viendra la fin. » (Matthieu 24:14)

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

%d blogueurs aiment cette page :