Madagascar
+261 34 17 897 77
ArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish


LES AVANTAGES DE LA FOI.

Dans l’Évangile de Luc, Jésus enseigna en ces termes : « Mais quand le Fils de l’homme viendra, trouvera t-il la foi sur la terre ? » . Si la Bible est la ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas, dans les sociétés dans lesquelles nous vivons, l’avancée technologique et scientifique donnant accès à diverses informations amène les hommes à réagir de manière plus cartésienne et croire en ce qu’ils voient, et mettent leurs croyances dans le visuel, le palpable. La méconnaissance de la parole de Dieu peut conduire également les hommes à se détourner de la foi au profit du monde et de ses distractions. Or, nous ne sommes que de passage sur terre, et le salut de notre âme dépendra de l’existence ou non de la foi.

La foi est la ferme assurance des choses qu’on espère, la démonstration de celles qu’on ne voit pas. Elle vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la Parole de Christ ( Romains 10:17) . la foi est un outil utilisé par Dieu pour agir sur un individu, quelle que soit la taille de cette foi, Dieu peut sauver une personne au moyen de sa foi, par la manifestation des miracles, inexplicable par la science. Ainsi, il est avantageux de croire pour que la main de Dieu puisse agir dans la vie d’un croyant à n’importe quel moment.

Le Seigneur déclare « Et mon juste vivra par la foi, mais s’il se retire, mon âme ne prend pas plaisir en lui. » (Hébreux 10 : 38 – 39) . Ici, on note bien que le statut de celui qui croit est celui de juste, une personne considérée particulièrement par Dieu du fait d’un trait de caractère similaire. Ce trait similaire s’acquiert par la connaissance et la mise en pratique de la Parole de Dieu uniquement, le respect continuel des commandements dans la vie quotidienne. C’est par ce moyen que le juste bénéficie alors d’une relation fusionnelle avec son Créateur, et de cette proximité toute demande peut lui être accordée favorablement au moyen de miracles.

Vivre par la foi est le nerfs de l’Église, afin de se distinguer des autres confessions religieuses. En effet, c’est dans la quête de la vérité et dans le respect des commandements que Dieu peut répandre le don de l’Esprit, afin qu’elle assure l’expansion de l’Évangile et qu’elle soit un vrai témoin de Dieu. C’est le niveau de foi qui lui permet de réaliser des miracles, au point de pouvoir repousser un cyclone imminent, de ressusciter des morts, comme nous avons vécu dans notre église. De plus, la foi justifie la vérité qui est dans l’Église au moyen de l’accomplissement des prophéties anciennes ou récentes, le jaillissement de la vérité comme l’avait prédit Esaïe dans le chapitre 51. Car si au temps de l’Île Patmos le Livre de l’Apocalypse a été donné à Jean, de même aujourd’hui notre église reçoit également la révélation de la Parole de Dieu qui a convaincu nombreux étrangers à se reconvertir et venir à notre île pour se faire baptiser. Par l’accomplissement des paroles et le don de l’Esprit, la foi permet tout en chacun de devenir le temple du Saint-Esprit, où Jésus-Christ peut répandre les sept Esprits de Dieu dont Il est en possession en étant Lui-même la pierre à sept yeux évoqué dans Zacharie 3 – 8.

En revanche, malheur à celui qui se retire de la foi, car en agissant ainsi, Dieu ne prendra pas plaisir en lui. Cela signifie qu’en se retirant de la foi, il renonce au Seigneur et à sa bienveillance, pour se perdre. Nous qui vivons au temps de la fin, à combien nous constatons que nombre de personnes préfèrent abandonner la foi pour s’attacher à des doctrines différentes à celles de Dieu ! Un tel affront ne conduit qu’à des désavantages puisque l’on ne reçoit plus la vérité et que loin de la face de Dieu, on bascule automatiquement dans le camp du diable.

En somme, il n’existe que des avantages dans la détention de la foi, et s’en retirer reviendrait à vendre son âme au diable. Bien que la Bible avait prévenu à l’avance du retrait de la foi par de nombreuses personnes au temps de la fin, le reste de la postérité de Christ est appelée à rester fidèle, car voici la persévérance des saints, c’est le respect des commandements et la foi en Jésus-Christ (Apocalypse 14:12 ) . Ceux qui persévèrent jusqu’à la fin seront sauvés. La bonne nouvelle c’est que la foi amène au salut de l’âme et assure une évolution perpétuelle du croyant sous l’œil protecteur du Très-Haut qui le considère comme juste et digne d’être le Temple de son Esprit Saint, cette relation fusionnelle permet de déplacer des montagnes et de mettre le monde à ses pieds, et ce, par la volonté de Dieu.

Enseignement tiré de la prédication de l’apôtre Benjamina, le 20 août 2022.

Avatar for Ziona WEBCOM

« Et cet évangile du royaume sera prêché dans la terre habitée tout entière, en témoignage à toutes les nations ; et alors viendra la fin. » (Matthieu 24:14)

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

%d blogueurs aiment cette page :