Madagascar
+261 34 17 897 77
ArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish


Le baptême du Saint–Esprit, la force dynamisant l’Eglise pour la conduire vers la vie.

La conversion d’un pécheur suscite une joie immense, mettant aussi bien le ciel en liesse que la foule qui y assiste dans cet état : celle-ci se manifeste à l’ouverture des cieux pour faire descendre l’Esprit de Dieu sur les repentis et en fait d’eux de véritables enfants de Dieu. Le baptême de l’eau constitue ainsi le moment propice pour être apposé du sceau céleste ou du moins percevoir la proximité de ce don.

Le don du Saint-Esprit favorisé pour un esprit nouveau

Le lien entre le baptême du Saint-Esprit et le baptême de l’eau se rapporte à la naissance nouvelle pour accéder au royaume de Dieu. Cette naissance nouvelle comprend donc le baptême de l’eau qui représente la mort par rapport au péché du repenti afin que sa chair n’abrite plus l’ombre d’un péché. Et la naissance par l’esprit ne pourra intervenir qu’une fois qu’il aura été purifié et qu’un esprit nouveau aura été donné, à la recherche du baptême de feu. L’Esprit de Dieu ne descendra effectivement que sur un esprit nouveau, entièrement purifié, qui se distingue nettement de l’esprit ancien lié au péché. Et pour le repenti, la preuve concrète qu’il ait bien été purifié et sanctifié pour Dieu sera la réception du baptême du Saint-Esprit et le don de parler les langues célestes.

Le baptême du Saint-Esprit, promesse que Jésus investirait l’Eglise de son Esprit

Le baptême du Saint-Esprit possède donc toute son importance et représente un signe irréfutable pour l’Eglise, la destinant à accomplir les desseins de Dieu. Sa dimension est donc beaucoup plus dense, car tout comme au jour de la Pentecôte où le Saint-Esprit avait rempli la pièce et s’était répandu sur toute l’assemblée comme les prophéties l’avaient annoncé. La promesse de Jésus ne s’arrête pas à la première génération des apôtres mais se réalise encore actuellement avec les mêmes manifestations de feu et de vent. La date du baptême collectif du Saint-Esprit au sein de l’Eglise peut le confirmer puisque de nouveaux dons sont venus rapidement la conforter.

Le baptême du Saint-Esprit, balise du chemin menant à la vie

« mais étroite est la porte, resserré le chemin menant à la vie, et il y en a peu qui les trouvent. » Matthieu 7 : 14

Le désir de suivre Jésus commence par l’appel auquel celui qui l’entend répondra. Et, comme ce verset le démontre, la difficulté du chemin qui conduit à la vie éternelle réside également dans la présence du Saint-Esprit. Sans lui, impossible de trouver le véritable chemin, ce qui affine le nombre d’élus. Dans l’Eglise, la réception du Saint-Esprit a permis d’en éclaircir les contours et de déterminer des enseignements infaillibles et caractéristiques de l’île dont surgira la vérité. Des enseignements exclusifs qui n’auront été qu’aux enfants et non aux plus sages ni aux plus intelligents.

Les circonstances nous révèlent que chaque jour, nous progressons de plus en plus vers la venue du Christ : chaque parti impliqué manifeste davantage les signes qui la catégorise soit dans le camp de la lumière soit dans le camp adverse, celui de Babylone, dont chaque action la mène à la perdition.

Enseignement tiré de la prédication de l’Apôtre Benjamina, le Sabbat 30 Octobre 2021 – FMFOI Ampefiloha

Avatar for Ziona WEBCOM

« Et cet évangile du royaume sera prêché dans la terre habitée tout entière, en témoignage à toutes les nations ; et alors viendra la fin. » (Matthieu 24:14)

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

%d blogueurs aiment cette page :