Madagascar
+261 34 17 897 77
ArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish


Et si connaître en détail les étapes de la fin du monde nous amènerait à (re)devenir chrétien ?

Harmagueddon, Babylone, Persécutions, Jugement Dernier, Nouvelle Jérusalem : des grands mots apocalyptiques qui avaient résonné toute la journée au cours de l’étude biblique qui prépare les prétendants au baptême de l’eau en ce jour de sabbat 26 Octobre 2019, en vue de finaliser leurs études concernant les fameuses 7 étapes + 3 que Jésus-Christ avait procédé et procédera pour sauver ses élus. Les dernières études les plus difficiles à acquérir mais utiles pour conforter quant aux choix devant l’engagement sacré.

Depuis deux sabbats déjà, les prétendants aux baptême de l’eau ont dû mettre leur courage à rude épreuve face aux derniers chapitres de leurs formations d’avant baptême : la venue du Messie, la colère de Dieu et de l’Agneau, la victoire des saints, tout leur a été expliqué dans un langage accessible à tous niveaux, par le Pasteur Rina Raharison, spécialiste de l’Histoire et Géopolitique. Mis au goût du jour et agrémenté de plusieurs prophéties de l’Ancien Testament, la fin du monde n’a presque plus de secret pour ces hommes et ces femmes qui, avant les grands événements organisés par l’Église ( « Combats le bon combat de la foi », « Prières dans l’exhaussement collectifs » ), ne connaissaient rien du Christ et des éléments spirituels du monde chrétien. Recueillis depuis quelques mois au sein du groupe dédié aux études bibliques, ils sont aujourd’hui des fruits arrivés à maturité, qui ont monté en compétence en terme de persévérance dans les prières, et en gain de dons spirituels. La nécessité de connaître le déroulement de la fin du monde est un passage obligé dans l’Église Ziona FMFOI, qui s’exige d’Elle-même d’apporter devant Dieu des chrétiens accomplis, érudits, théophiles, ayant une foi éprouvée apte à faire face aux futures tribulations qui précéderont la grande victoire. Arrivés au terme de leur formation, le lait spirituel dont ils avaient été nourri jusqu’ici a été remplacé par une ration de soldat, assez consistante pour les résistants, et peut être indigeste pour les moins préparés, au même titre que le baptême qui ne sera réservé qu’à ceux qui seront réellement prêts.

 

La chute de Babylone, Harmagueddon, la destruction des puissances du ciel et de la terre qui mettront les méchants en effroi, seront les vengeances de Dieu à ceux qui auront persécuté son peuple. Pendant que le monde cherchera à se cacher dans les montagnes et les bunkers, les enfants de Dieu sortiront avec joie de leurs cachettes, pour voir paraître le signe du Fils de l’Homme dans les cieux, au milieu d’un chaos total, mais rien ne leur touchera car les fléaux ne s’abattront que sur ceux qui n’auront pas porté le sceau du Saint-Esprit et la marque du baptême. Hériter du corps incorruptible comme celui de Christ, et régner avec Lui durant le Millénium serait le retournement de situation face aux délits d’injustices et d’abus de pouvoirs auquel Satan se sera impitoyablement livré durant sa funeste liberté. Enfin, La Nouvelle Jérusalem, la description de sa grandeur et de sa magnificence, est le reflet de la promesse divine qui sera donnée par Celui qui est Certain et Véritable et qui réalisera toutes Ses paroles.

Détailler la fin du monde c’est préparer le mental du chrétien afin qu’il sache anticiper le pire, certes, mais elle le prépare surtout à être prêt au jour de l’arrivée de l’Époux. L’enseigner peut être à double tranchant car, d’une part, sa dureté pourrait faire fuir les âmes sensibles, mais d’autre part elle pourrait aussi bien améliorer l’esprit de ceux qui sont prêts à tout pour le salut de leur âme. Souvent boudée, ignorée des églises contemporaines chrétiennes qui la trouvent moins « vendables » au profit des prêches de leadership, la fin du monde est pourtant inéluctable et il faut préparer les hommes à vivre ce bouleversement. Chez Ziona FMFOI, l’Apocalypse et les prophéties annoncent certes la succession d’événements terribles, tels que la destruction totale de la planète, la persécution de masse des saints, le nouveau désordre mondial, mais elles sont les révélations ultimes qui amènent le chrétien à voir la fin du monde comme le signe annonciateur de la délivrance de son esprit, et non le sujet d’effroi de sa chair. Enfin l’immunité par le baptême de l’eau et de l’esprit, sceaux protecteurs de Dieu sur les chrétiens, est élément non négligeable quant à la réflexion de devenir chrétien, aujourd’hui ou demain.

Avatar for Ziona WEBCOM

« Et cet évangile du royaume sera prêché dans la terre habitée tout entière, en témoignage à toutes les nations ; et alors viendra la fin. » (Matthieu 24:14)

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

%d blogueurs aiment cette page :