Madagascar
+261 34 17 897 77
ArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish


Etude biblique du 04 Septembre 2021 : Comment les Saintes Ecritures perçoivent-elles l’iniquité?

«Sanctifie-les par ta vérité : ta parole est la vérité. » Jean 17 :17

Telle est la volonté de Jésus pour ses disciples figurant dans sa prière adressée au Père : qu’ils appartiennent à la vérité et n’y soient pas soustraits malgré les doctrines et enseignements trompeurs et mensongers. Un verset qui explique et fonde également la raison d’être de la formation biblique au sein de l’Eglise FMFOI ; car la connaissance de la vérité affranchit et émancipe les auditeurs de ces fausses doctrines religieuses. Abreuvés par les paroles de la vérité, les participants de la formation biblique ont accueilli et reçu les enseignements apportés par les collaborateurs de l’Apôtre Benjamina, Pasteur Parany ANDRIAFANOMEZANTSOA et Pasteur Martial RAKOTONIRINA : vif rappel sur l’intérêt de la formation biblique et l’interprétation des 7 étapes réalisées par Jésus par rapport au baptême.

L’iniquité est-elle abstraite ou existe-t-elle vraiment dans le christianisme ?

La requête de Jésus formulée dans sa prière (Jean 17 :17) nous indique qu’à côté de la vérité, il existe également des courants d’enseignements trompeurs desquels les disciples doivent être préservés. Depuis la Genèse, on assiste à cette dualité manichéenne entre les ténèbres et la lumière : alors que les ténèbres régnaient à la surface de la terre, par Sa parole, Dieu créa la lumière. La vérité puise donc sa source dans les Saintes Ecritures, et, celles-ci affirment que le salut provient désormais des îles (Esaïe 51 :1-5). L’iniquité est définie comme un péché (1 Jean 5 :17) qui résulte de la désobéissance d’un homme entraînant la condamnation de l’humanité et qui se retrouve justification par la grâce.

Les répercussions de la transgression de la loi dans les églises

Les Saintes Ecritures sont unanimes quant à la perception de l’iniquité : péché, transgression de la loi (1 Jean 3 :8) qui conduisent à un écart, un éloignement par rapport à Dieu. (Esaïe 59 :1-2). L’iniquité constitue donc un facteur de distinction entre les églises croyantes et les églises incroyantes (2 Corinthiens 6 :14-15). Cette situation ne devrait pas déconcerter car, la source de l’iniquité est annoncée dans une prophétie (Daniel 7 :20-25) : la blasphémie née dans l’empire romain en est à l’origine et elle conduit inéluctablement les adeptes de cette religion à la perdition (2 Thessaloniciens 2 :1-11).

Les Saintes Ecritures ont bien tracé et répertorié le destin des églises par leur obéissance ou non à la parole de Dieu. Il reste au chrétien de prendre conscience de la réalité et faire un choix : choisir Jésus, le Chemin, la Vie et la Vérité pour être justifié par la voie du baptême ou bien s’enfoncer dans une voie dans laquelle la condamnation est sans appel.

Avatar for Ziona WEBCOM

« Et cet évangile du royaume sera prêché dans la terre habitée tout entière, en témoignage à toutes les nations ; et alors viendra la fin. » (Matthieu 24:14)

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

%d blogueurs aiment cette page :