Madagascar
+261 34 17 897 77
ArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish


Qu’est-ce que la grâce nous a réellement apportés en tant que chrétiens ?

Face au recul de la foi engendré par les doctrines et enseignements faux, Jésus nous avait recommandés de rester vigilants. Un avertissement confirmé par l’Apôtre Pierre par rapport à certains messages de l’Apôtre Paul qui étaient mal interprétés ou déformés à l’époque.  (II Pierre 3 : 15-16)

Actuellement, ces mises en garde prennent tout leur sens lorsque certains affirment que les enseignements des Apôtres divergent et se distinguent également de celui de Jésus. Bien souvent la grâce fait l’objet de débats et l’Apôtre Paul est souvent mis en cause car, son enseignement se démarquerait de celui de ses pairs et même de Jésus. Il est l’Apôtre envoyé aux Non-Juifs et exhorterait les chrétiens à ne pas se soumettre à la loi juive. Un argument utilisé par de nombreux chrétiens pour se voiler derrière la grâce et ne plus observer les commandements divins.

Comment distinguer le vrai du faux et à qui se référer pour rester sur le chemin de la vérité ?

Premièrement, Jésus avait annoncé que les Apôtres ne pouvaient ni être supérieurs à Lui, ni plus grands que Lui. De plus, il est essentiel et impératif que celui qui est chargé d’un ministère reste attaché aux enseignements du Christ, sinon il ne serait pas en communion avec Dieu (2 Jean 9). Il est donc impossible qu’il y ait d’enseignements contradictoires ou divergents dans la Bible.

Et une connaissance faible des Saintes Ecritures n’améliore pas les choses surtout si on se limite à la simple lecture des versets. D’ailleurs, certains d’entre eux peuvent prêter à confusion et peuvent nous égarer lorsqu’ils ne sont pas pris dans leur véritable contexte. Faire preuve de discernement est requise surtout avec les versets suivants :

  • «  … vous n’êtes plus sous le régime de la Loi mais sous celui de la grâce. » (Romains 6 :14) : échapper à la loi par le biais de la grâce. Mais que signifie réellement être régi par la loi ? Le régime de la loi s’appliquait aux Juifs et aux prosélytes à cause de la circoncision. C’est ainsi que l’on qualifiait ceux qui étaient circoncis et devaient ainsi accepter d’être régi par la loi judaïque et d’observer ce qui y était écrit. « Et je l’affirme une fois encore : tout homme qui se fait circoncire est tenu d’accomplir la Loi tout entière. » (Galates 5 :3). Jésus lui-même, preuve de la grâce de Jéhovah avait été placé sous le régime de la loi juive (Galates 4 :4-5) :
    « Mais, lorsque le moment fixé par Dieu est arrivé, il a envoyé son Fils, né d’une femme et placé par sa naissance sous le régime de la Loi, pour libérer ceux qui étaient soumis à ce régime. Il nous a ainsi permis d’être adoptés par Dieu comme ses fils. » En réalité, Paul s’adressait aux Juifs qui voulaient accepter Jésus en tant que Sauveur pour leur expliquer qu’ils n’étaient plus placés sous le régime de la circoncision s’ils croyaient en Jésus-Christ par la grâce. Cette parole n’est pas faite pour écarter la loi de Jéhovah, comme il l’est prévu dans Romains 6 :14-19.

    Une personne qui pèche ne suit pas les commandements de Dieu et ne pas être sanctifiée car elle ne marche pas dans la vérité / justice. 
  • « Tout est pur, c’est vrai. Mais il est mal de manger tel aliment si cela risque de faire tomber quelqu’un dans le péché. » (Romains 14 :20) : ce verset justifie-t-il que tous les aliments pouvaient être consommés ?

Ce verset ne s’applique pas aux animaux impurs non consommables (Lévitique 11 :47). Elle concerne les aliments purs créés par l’Eternel. C’est Dieu qui a déclaré ces aliments comme purs et pouvant être consommés.

Genèse 1 :29 « Et Dieu dit : Voici, je vous donne, pour vous en nourrir, toute plante portant sa semence partout sur la terre, et tous les arbres fruitiers portant leur semence. »

« Telle est la loi concernant les quadrupèdes, les oiseaux et tout être vivant qui se meut dans les eaux ou qui se meut à ras de terre, afin qu’on sépare ce qui est impur de ce qui est pur, et qu’on distingue les animaux qui peuvent être mangés de ceux qu’on ne doit pas manger. »

En s’intéressant plus au contexte de ce chapitre, on remarquera que l’Apôtre Paul se référait surtout aux produits de la vigne (vin)  et à la viande.

« Accueillez celui qui est faible dans la foi sans discuter ses opinions.  L’un a la conviction de pouvoir manger de tout; l’autre, qui est faible dans la foi, ne mange que des légumes. » Ce verset n’a pas pour but de détruire l’œuvre de Dieu et donc de permettre la consommation de tous les aliments.

Celui qui mange de tout, c’est pour le Seigneur qu’il le fait, puisqu’il exprime sa reconnaissance à Dieu. Toutes les choses sont pures, mais il est mauvais pour les personnes qui n’en mangent pas : il est bon de ne pas manger de viande, de vin et ne pas faire ce qui pourrait faire tomber ton ami.

  • « Vous faites très attention aux jours, aux mois, aux saisons et aux années! » Galates 4 :10 pour justifier la non observance des commandements de Dieu et du calendrier de fêtes solennelles. 

En réalité, ce verset ne concerne pas les jours saints. Il ne s’agit pas de jours, de mois ou des années mais plutôt de la volonté de Dieu et de ses commandements et la glorification de Jésus, Maître du Sabbat (Matthieu 12 :8), Celui qui donne accès à l’arbre de la vie ( Apocalypse 2 :7), Celui qui a été immolé pour notre Pâque (1 Corinthiens 5 :7), a été ressuscité le jour des pains sans levains( 1 Corinthiens 5 :8) et a été intronisé et a déversé le Saint-Esprit le jour de la Pentecôte ( Actes 2 :1-36)

Il se rapporte plus au corps du Christ (Colossiens 2 :16) et sert d’avertissement pour les Galates pour ne pas revenir à leur culte et idolâtrie anciennes comme le soleil, la lune et les étoiles expliquées par Paul comme ayant été créées par Dieu pour servir de signes, jours, mois et années. Galates 4 :8-11

Genèse 1 :14 Dieu dit: «Qu’il y ait des luminaires dans l’étendue du ciel pour séparer le jour de la nuit! Ils serviront de signes pour marquer les époques, les jours et les années

Discerner la véritable grâce enseignée par les Apôtres 

Tite 2 :11-13

 En effet, la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été révélée.  Elle nous enseigne à renoncer à un mode de vie impie et aux convoitises de ce monde et à vivre dans le temps présent conformément à la sagesse, la justice et la piété en attendant notre bienheureuse espérance, la manifestation de la gloire de notre grand Dieu et Sauveur Jésus-Christ.

Concernant la grâce inspirée du mal 

Il s’est en effet glissé parmi vous certains hommes dont la condamnation est écrite depuis longtemps. Ces impies transforment la grâce de notre Dieu en débauche et renient Dieu, le seul maître, et notre Seigneur Jésus-Christ.

La grâce ne nous autorise pas tout et nous ne devons pas oublier que le péché se définit par la transgression de la loi. En consommant des aliments impurs, on souille notre corps et notre âme si bien que notre comportement nous éloigne de Dieu. Veillons à ne pas tomber dans les pièges de Satan et à rechercher incessamment la justice de Dieu.

Avatar for Ziona WEBCOM

« Et cet évangile du royaume sera prêché dans la terre habitée tout entière, en témoignage à toutes les nations ; et alors viendra la fin. » (Matthieu 24:14)

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

%d blogueurs aiment cette page :