Madagascar
+261 34 17 897 77
ArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish


L’ampleur du baptême du Saint-Esprit et dons spirituels dans l’Eglise

A l’approche du jour qui marquera leur appartenance au Royaume de Dieu, les participants à la formation biblique voient leur foi mûrir à travers les thématiques abordés pour présenter des bons fruits. La connaissance des Saintes Ecritures est nécessaire, mais les vivre personnellement et être témoins de leur accomplissement alimentent la foi de manière permanente. Tel est le cas des dons spirituels, dont la portée est de plus en plus développée dans le Nouveau Testament. Pour éclairer et encourager l’assemblée à se parer des dons spirituels, les collaborateurs de l’Apôtre Benjamina, Docteur Jean de Dieu RAKOTONDRAMANANA et Pasteur Martial RAKOTONIRINA, ont apporté des éclaircissements sur ce sujet et notamment de l’action du Saint-Esprit dans l’Eglise FMFOI.

L’intérêt de la manifestation des dons spirituels

Défini comme étant une puissance fournie par le Saint-Esprit dans une église ou chez une personne, un don spirituel se distingue clairement d’une compétence ou d’une qualification acquise au cours d’une formation humaine. Les dons spirituels peuvent être perçus comme un corollaire à l’appel de Dieu et sont indissociables du Saint-Esprit. (Romains 11 :29). Et une église ne peut prétendre en être une si elle ne dispose des dons en elle puisque c’est le Saint-Esprit qui les accorde (1 Corinthiens 12 :4). D’ailleurs, la première réception du baptême du Saint-Esprit au jour de la Pentecôte démontre également la manifestation des dons spirituels, confirmant la promesse selon laquelle l’Eglise ne peut être établie sans le Saint-Esprit. L’Eglise doit effectivement conduire les gens vers la lumière et ceux qui les reçoivent doivent agir en tant que bons dispensateurs (1 Pierre 4 :10). Par ailleurs, le don de la prophétie représente un don capital pour l’Eglise et les fidèles ; le don de parler la langue céleste permet de fortifier l’individu dans sa relation avec Dieu (1 Corinthiens 14 :1-3).

La portée de la puissance du Saint-Esprit

Alors que le baptême du Saint-Esprit s’était déjà manifesté à la première église dans l’Ancien Testament, sous la conduite de la nuée, celle-ci s’était abreuvée auprès d’une source spirituelle unique, Christ (1 Corinthiens 10 : 2-4). Dans le Nouveau Testament, Jean Baptiste évoquait le baptême du Saint-Esprit en faisant allusion à du feu. (Matthieu 3 :11-12) ; Jésus s’y référait lorsqu’il parlait de fleuves d’eau vive. (Jean 7 :37-38). Être en possession du Saint-Esprit permet d’être rattaché à la construction sainte et devenir une habitation de Dieu grâce à l’Esprit (Ephésiens 2 :22), puisqu’il fait de l’individu un enfant de Dieu (Romains 8 :16-17). S’il représente l’une des conditions essentielles pour accéder au Royaume de Dieu (Jean 3 :5) et assure ainsi la vie éternelle (Jean 4 :13/ Tite 3 :5). Par ailleurs, l’Eglise ne peut progresser, ni fonctionner sans le Saint-Esprit car Il lui permet la conduire dans la vérité (Jean 16 :13) et de ne pas tomber dans l’erreur. C’est également pour cette raison qu’il inscrit les commandements dans les cœurs et non plus sur des tablettes de pierre (2 Corinthiens 3 :3).

Les dons spirituels ne peuvent être minimisés dans la vie spirituelle et chrétienne : jusqu’à l’avènement du Christ, ils nous permettent de demeurer dans la bonne voie et d’être irréprochables. Telle est la promesse de ceux qui vivent dans l’union avec Jésus-Christ et qui respectent Ses commandements, preuve tangible de l’amour qu’ils Lui portent.

Avatar for Ziona WEBCOM

« Et cet évangile du royaume sera prêché dans la terre habitée tout entière, en témoignage à toutes les nations ; et alors viendra la fin. » (Matthieu 24:14)

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

%d blogueurs aiment cette page :