Madagascar
+261 34 17 897 77
ArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Unité et confiance en Dieu : les mots d’ordre pour combattre la pandémie

Longtemps protégée de la pandémie de Covid-19, la Grande Île de Madagascar connaît en ce jour trois cas déclarés positifs au coronavirus. Face à cela, l’État Malagasy a pris les premiers dispositifs pour empêcher la propagation du virus, dont la fermeture des écoles et l’interdiction des rassemblements, durant quinze jours : dispositifs approuvés par l’Église Ziona FMFOI qui a fait preuve d’exemplarité, en clôturant tous les centres de prières de Madagascar, tout en invitant tous les fidèles à respecter la loi du sabbat, en restant chez eux, en sécurité.

C’est donc dans ce contexte inédit que, du nord au sud de Madagascar, tous les croyants ont honoré le sabbat de Jéhovah, chacun devant leur poste radio, d’où les oints de l’église, ont dirigé le culte de ce jour, et ont fortifié les fidèles à travers les successions de prêches et de prières, pour qu’à la place de la psychose ou des gestes de paniques diverses, les serviteurs de Dieu puissent profiter pleinement du repos du sabbat, de la paix et de la fortification, et afin qu ‘ils puissent se recentrer sur leur sanctification pour la préparation de la Pâque. Il faut dire que l’Église a su s’adapter très vite face à la situation, car c’était un scénario auquel Elle s’était déjà préparée, il y a quelques sabbats déjà. Dans l’esprit des fidèles, tous savent que le coronavirus est un ennemi invisible, comme les esprits impurs, et tous savent à combien l’Église est habituée à lutter contre des ennemis qui ne sont pas faits ni de chair ni de sang ; et mieux encore, la lutte contre le coronavirus semble être un combat gagné d’avance dans le nom de Jésus Maître du Sabbat, car Elle a déjà été victorieuse face à l’épidémie de peste qui avait sévit le pays il y a deux ans de cela, vaincue grâce à la chaîne de prières et de jeûnes. En somme, les serviteurs de Dieu sont prêts à en découdre de cet ennemi qui est nouveau pour le monde, mais bien connu pour les soldats de Dieu.

En effet, pourquoi se laisser gagner par la peur alors que Jésus a promis aux hommes qu’Il ne leur laissera pas seul, et que les Apôtres ont conseillé aux chrétiens de rester fermes et de se revêtir des armes de Dieu ? Si beaucoup de chrétiens zélés ont bien compris ces messages qui font continuellement leur force, les faibles et ceux qui manquent de foi, quant à eux, ont besoin d’être épaulés spirituellement dans ces jours obscurs, et c’était pour eux que l’Apôtre Benjamina s’était adressé dans son prêche de ce jour. En effet, l’Apôtre a révélé les mystères de l’exaucement des prières, pour la guérison et les bénédictions. Jésus, notre avocat auprès du Père, requiert des hommes de la foi et de la pureté de cœur afin de trouver grâce auprès de Lui. L’amour, qui est le plus grand de tout, aide à obtenir un cœur pur et la capacité de prendre plaisir et à être zélé dans le service de Dieu. Dans ce service, la prière est prédominante, et elle se doit d’être faite avec foi, car c’est la prière avec la foi qui sauve bien des épreuves, et permet d’entretenir une foi et une pureté élevée jusqu’à l’arrivée du Christ. Ainsi, Dieu veut que l’amour et la foi de ses serviteurs soit purs, comme au tout début durant l’amour de jeunesse, de sorte que lorsque s’assemblent la foi et la prière, cela donne naissance à la force spirituelle. Le respect des lois et des commandements est aussi une clé fiable pour l’ouverture du ciel, et Le Seigneur veut voir le zèle de ses serviteurs dans le respect des lois quelle que soit la situation qu’ils traversent. Ainsi, dans cette situation de crise, rien ne doit pousser les chrétiens à abandonner les commandements de Dieu, mais c’est plutôt le moment d’avoir de la persévérance, et cela doit être vu à travers la prière, car Jésus a promis dans Luc 18:18 que la persévérance dans la prière permet d’obtenir justice rapidement auprès de Dieu, car Il fera promptement justice à ses élus à travers des miracles, surtout si dans les prières, le serviteur y sait y glisser les propres paroles du Seigneur.

Dans cette fin de sabbat raisonnent déjà les grondements des enfants de Sion, qui saisissent déjà la victoire que Jésus est en train tendre. Tout est dans la foi et l’assurance en Dieu, à travers le respect des lois et des commandements. Ce premier jour saint a été vécu de façon positive puisque beaucoup ont trouvé la paix, la fortification, et la confiance au Dieu vivant qui fait des prodiges, et beaucoup ont salué la réussite de l’Église à avoir permis de réunir le troupeau de Dieu, malgré les événements difficiles, et ont montré également leur confiance à l’Onction Apostolique et Prophétique, de la sagesse des décisions prises selon l’inspiration du Saint-Esprit, à la gloire de Jéhovah le Maître du Sabbat.

En somme, même si Madagascar entre dans la lutte contre la pandémie, elle ne combattra pas seule, puisque l’Église est debout à ses côtés comme toujours, et Elle est prête à apporter son soutien à l’État par l’obéissance totale des directives donnés, mais aussi au corps médical pour sensibiliser les personnes au règles d’hygiènes et aux gestes barrières, afin d’éviter la propagation massive. Experte dans le domaine de la prière, L’Église saura debout pour porter le pays en prière jour et nuit, afin que la main de Jéhovah Maître du Sabbat, puisse œuvrer puissamment sur la nation et l’Église, l’Épouse, qui se prépare pour la venue de la Nouvelle Lune, et de la Pâque qui approche à grand pas, et à laquelle l’Église tient absolument à célébrer.

Avatar for Ziona WEBCOM

« Et cet évangile du royaume sera prêché dans la terre habitée tout entière, en témoignage à toutes les nations ; et alors viendra la fin. » (Matthieu 24:14)

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

%d blogueurs aiment cette page :