Madagascar
+261 34 17 897 77
ArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish


LA SAVEUR DU SABBAT DES DÉLICES RETROUVÉE.

Comment rendre à l’Éternel tous ses bienfaits envers ses fidèles, après la réouverture des centres de prières de l’Église FMFOI, après de longs mois passés en confinement ? Il faut dire que malgré une période de fermeture prolongée qui l’a vouée à innover en matière de culte à distance, l’Église n’a rien perdu de son ardeur, au contraire, Elle semble même s’en être sortie plus forte que tout, confortée dans le choix du chemin étroit que Dieu a mis devant Elle.

En revenant sur cette journée bénie, aucun fidèle, aucun oint n’est rentré bredouille ou à sec, tant les exhortations à raviver les éléments spirituels ont été fructueuses, ce qui a fait de ce sabbat un sabbat de délices, savoureux du début jusqu’à la fin. Rappelons-le, Ziona FMFOI est une église qui est spécialisée dans le culte spirituel, c’est-à-dire de suivre la parole de Jésus-Christ qui affirme que tous ceux qui adorent Dieu doivent l’adorer en esprit et en vérité. Aucune reproche donc, si tous les fidèles avaient concentré leurs prières pour la manifestation du Saint-Esprit, le vecteur de la flamme qui ravive la persévérance, l’amour de la vérité, la régénération de tout ce qui est mort durant cette longue période loin des parvis de Dieu. Oui, il fallait déconfiner tout ce qui concernait les enfants de Dieu, rouvrir les écluses des cieux pour faire descendre les bénédictions en abondance, réanimer les dons spirituels donnés par le Saint-Esprit, quitte à renforcer ces prières par des appositions des mains sur les fidèles, et ce, dans le respect des règles sanitaires. De cette façon, toute l’Église a prouvé devant Le Seigneur à combien elle ne comptait que sur Jéhovah, à combien Elle aime son Dieu miséricordieux, et Lui dire à combien un jour dans ses parvis valait mieux que mille ailleurs !

 

Toujours dans cette optique, les oints n’ont cessé de rappeler que ceux qui avaient accepté Jésus-Christ comme leur unique Seigneur et Sauveur, étaient héritiers de la promesse accordée à Abraham, selon la déclaration du Saint-Esprit dans Galates 3 : 28, qui ne considère plus ni l’origine ni le genre de celui qui croit en Dieu, par le salut accompli par Jésus-Christ. En effet, l’importance de croire au témoignage du Fils de Dieu, le centre de la prédication de ce jour, permet de vouer un culte véritable à Dieu, dans le sens où on porte en soi la vérité, c’est-à-dire Christ et la loi, et le Saint-Esprit qui est le sceau et le signe du pardon. Alors évidemment, lorsqu’on détient le culte juste tourné vers l’Esprit, on devient étranger au monde et haï du monde, incompris par ceux qui ne connaissent pas l’Esprit de vérité et qui ne le possèdent pas (1 Jean 3 : 1 – 2) . Mais dans cette tribulation, Dieu connaît ses brebis et entend leurs voix, c’est pourquoi Il aura toujours des révélations à donner à ceux qui sont proches de Lui.

Ainsi, que chaque frère, que chaque sœur demeure fidèle à Dieu, tels des envoyés pour protéger la vérité donnée par l’inspiration du Saint-Esprit, car la lutte va vers sa fin, au vu des événements mondiaux et du contexte actuel dans lequel vit le reste de la postérité de Jésus. Les éléments des dernières prophéties étant présents, les fils de Dieu et les fils du malin se retrouvent à présent sur un même endroit, comme dans la parabole de Jésus-Christ au sujet des vierges sages et des vierges folles. Le jour de l’avènement n’est donc plus très loin, Le Seigneur a fini de préparer les places dans la demeure du Père, et pour le bien des élus les jours de malheur sont en train de s’abréger.

Que la joie et l’abondance de bénédictions soient donc sur la tête des justes jusqu’à l’arrivée de l’Époux, et que l’Église demeure aussi proche possible de Dieu, et persévère dans l’amour de la vérité et des lois, des dons et des sabbats, de l’Esprit-Saint, toutes les marques qui la confortent dans son statut d’Épouse de l’Agneau.

Avatar for Ziona WEBCOM

« Et cet évangile du royaume sera prêché dans la terre habitée tout entière, en témoignage à toutes les nations ; et alors viendra la fin. » (Matthieu 24:14)

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

%d blogueurs aiment cette page :