Madagascar
+261 34 17 897 77
ArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish


Inauguration de la maison de prière à Ambohimandray : une abondance d’onction destinée à produire des fruits

L’inauguration d’une nouvelle maison de prière dans la localité d’Ambohimandray ce sabbat 31 Octobre 2020 a mis en lumière le zèle incoercible de l’Eglise FMFOI, qui semble-t-il, ne s’être pas laissée attiédir mais flamboie au contraire dans l’adoration de l’Eternel, malgré une longue période passée dans le confinement.

Inauguration-centre-de-priere-FMFOI-Ambohimandray

A peine a-t-elle réouvert ses portes, que l’Eglise s’empresse de réaliser une offrande d’envergure à travers un culte inaugural et festif en forme de reconnaissance et de gratitude à l’intention de Jéhovah, le Maitre du Sabbat, Celui ne l’a point abandonnée depuis ses débuts. Cette nouvelle maison de prière vient donc s’ajouter à la longue liste de maisons inaugurées en édifice de la vérité implantées au-delà de la zone Ouest de la capitale. Bien que l’évènement ait une teneur spirituelle, il a été néanmoins assisté par un représentant de l’autorité publique, en la présence du Chef du Fokontany venu officialiser l’existence de cet édifice.

 

C’est dans un état de totale réjouissance, à travers les élévations de prières ferventes et de louanges effrénées que s’est déroulé un culte fidèle à l’Eglise et qui s’est fait retentir jusque dans les cieux puisqu’un message issu d’un don spirituel a agréé la consécration de cette maison de prière. A également enrichi spirituellement ce jour saint, l’onction de nouveaux Oints, qui avaient désigné à cet effet par l’Esprit Saint.

En outre, ont rappelé les paroles prêchées par l’Apôtre Benjamina en ce jour, dans une prédication relative à la justification du baptême de l’eau dans le baptême du Saint-Esprit, le poids qui pesait sur l’administrateur du baptême. A été ainsi abordé le cas de Jean-Baptiste, dont la mission principale est rapportée dans le Chapitre 3 de l’Evangile de Matthieu, qui est connu pour avoir clamé la nécessité de se faire baptiser d’eau et de recevoir le baptême du Saint-Esprit que Jésus seul a le pouvoir d’attribuer. Il est donc décrété que le baptême de l’eau est une condition sine qua none pour recevoir le Saint-Esprit et qu’il incombe à l’administrateur baptême de l’accomplir comme Dieu l’a requis dans ce passage, par immersion et non par aspersion. Ce dernier n’ayant malheureusement ni conduit à la réception du Saint-Esprit jusqu’à ce jour, ni à aucune forme de manifestation de don spirituel. Des faits qui soulèvent des remises en question par rapport à la qualité et la valeur même du baptême par aspersion : celui qui est baptisé, notamment sa foi est-elle en cause ou est-ce à l’administrateur du baptême de subir les conséquences désastreuses citées dans ce même passage biblique ?

En somme, celui qui est appelé par Dieu doit demeurer en Lui pour porter du fruit, et le culte de ce sabbat est l’occasion propice pour consacrer des personnes à cet effet, pour que la puissance de Dieu puisse s’accroître pleinement dans l’Eglise. Il est souhaité à l’Eglise de continuer à porter du fruit et à voir l’établissement d’autres maisons de prière pour éclairer, de sa propre lumière, les lieux qui en nécessitent pour trouver la paix.

Avatar for Ziona WEBCOM

« Et cet évangile du royaume sera prêché dans la terre habitée tout entière, en témoignage à toutes les nations ; et alors viendra la fin. » (Matthieu 24:14)

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

%d blogueurs aiment cette page :