Madagascar
+261 34 17 897 77
ArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish


L’Eglise élue, source de manifestation de la puissance divine et de la vérité

Dans la Bible, Dieu a déjà établi son concept de ce que l’on appelle l’Eglise. Dans l’Ancien Testament, la tente d’assignation, le temple, avec tous les rites cultuels, les sacrificateurs et lévites, étaient les symboles et vestiges de ce que Dieu appelait l’Assemblée. Dans le Nouveau Testament, Jésus est le premier à évoquer le terme d’église. Venant du mot Ecclesia qui signifie « appelé », l’église est l’ensemble d’hommes et de femmes appelés pour servir le Seigneur. Prenant son sens après la première descente du Saint-Esprit, garant de la constitution de l’église primitive, l’église a d’abord été parfaite, puis persécutée, démultipliée par branches, si bien qu’il est à présent difficile de trouver celle qui ressemble à celle décrite comme l’Epouse de Dieu.

Dans Matthieu 16 : 18, Jésus s’entretenant avec ses disciples, évoquait pour la première fois son projet d’édifier l’église de Dieu sur terre. « Et moi je te dis que tu es Pierre, et que sur ce rocher je construirai mon Eglise, et les portes des séjours des morts ne prévaudront point contre elle. ». Voyant la corruption du temple juif, Jésus savait qu’il n’était plus un lieu regardé comme saint et juste, puisque le culte hébraïque était dénoncé par Dieu comme corrompu et hypocrite, et surtout parce que Christ allait apporter la Nouvelle Alliance. Ainsi, Christ annonçait par ce verset que l’Eglise serait un lieu établi sur une base sainte et puissante (Jésus étant le rocher des siècles, la fondation de base) où l’on peut amener les malades pour y être guéris, les perdus pour être sauvés. Jésus montre à ses futurs apôtres que l’église aura des prérogatives de vaincre les forces des ténèbres, et de détenir les clés du ciel.

Pour donner ces prérogatives saintes, Christ savait qu’Il devait trouver des hommes de foi, afin que l’église soit incorruptible et pérenne sous la force du Saint-Esprit. Car Simon Pierre, ayant reconnu Jésus comme Messie et Fils de Dieu, a été justifié par Christ qui reconnut que cet homme a été inspiré par l’Esprit de Dieu. Voilà pourquoi la parole de l’apôtre a donc pris une onction que lui confère de détenir la clé du ciel, de sorte que ce qu’il liera sur terre sera lié au ciel, et inversement.

Cette onction si puissante, a bien sûr attisé la convoitise des hommes, qui ont vu dans ces pouvoirs une source de revenus et de dominations, (Actes 8 : 9-25), si bien qu’en l’absence du véritable appel de Dieu ou le Saint-Esprit, beaucoup ont fini par être tentés d’édifier des églises basées selon leurs visions propres du christianisme, et de créer des schismes qui ne sont que les figures de leurs paganismes et de leurs idolâtries. Le résultat n’étant autre que la prolifération bâtarde d’églises usurpatrices d’onctions, aux doctrines qui ne respectent ne serait-ce les dix commandements ou les vrais jours saints.

Car pour être appelé, le respect de la volonté de Dieu est primordial. Rappelons-nous l’enseignement de Jésus qui dit « Si vous m’aimez, gardez mes commandements » Jean 14 : 15. De cette seule phrase dépend l’attention de Dieu sur une église, car lorsqu’Il voit que les commandements sont respectés, là il sera possible de donner le Saint-Esprit, et les richesses.
Dieu avait déjà conçu le projet d’élever une église véritable, mais Il n’a pas trouvé le serviteur qui pouvait accepter la vérité telle qu’elle est. Il l’a trouvé en nous, voilà pourquoi nous possédons toutes les grâces et les dons parfaits. Ce qui sera délié sur la terre sera délié dans les cieux : nous sommes les derniers appelés, destinés à descendre les rues pour proclamer la justice de Dieu. Nous avons été choisis et justifiés à cause de notre zèle, et notre volonté à plaire à Dieu.

Rendez-vous compte de la richesse de la prophétie, son apogée qui nous permettra d’être élevés lors de l’avènement du Christ ?

Est-ce que vous évoluez spirituellement ? Il faut éviter la routine et le sommeil spirituel, ou en comptant sur les autres pour la course à l’évangile. Que chacun soit conscient de son appel et œuvre comme au tout début : le jeune, la prière, l’évangélisation. Nous devons montrer à Dieu que l’on est prêt à annoncer la justice de Dieu et que son appel vit en nous. Gardons notre assurance que notre église est bien l’Epouse car les prières, demandes formulées sont rapidement exaucées, les miracles et prodiges jusque-là accomplis ont été réalisés par la puissance de Dieu, notre avant-garde et notre arrière-garde.

« Suivez-moi et je ferai de vous des pêcheurs d’hommes. » (Matthieu 4 :19) : Celui qui a dit cela est le Maitre du sabbat, Celui qui avait commencé à œuvrer et prêcher dans les rues, les lieux publics pour manifester la puissance du Royaume de Dieu. Nous aussi, consacrons-nous à poursuivre la voie qu’Il a ouverte, avec comme instruments, la bouche et la vérité. Ne cachons pas la lumière qui est en nous pour ramener des nouvelles personnes à l’église et afin d’être une étoile montante.

N’oublions pas qu’il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. Ne nous lassons donc pas de propager ce que nous savons et avons reçu gratuitement au lieu de garder cela uniquement pour soi. De cette manière, nous pouvons fructifier l’amour que Dieu nous a donné, afin que le nombre de personnes sauvés augmente et faire exalter une joie incommensurable dans les cieux et sur terre.

Enseignement tiré de la prédication de l’Apôtre Benjamina, le sabbat 02 Juillet 2022 – Ambalavao

Avatar for Ziona WEBCOM

« Et cet évangile du royaume sera prêché dans la terre habitée tout entière, en témoignage à toutes les nations ; et alors viendra la fin. » (Matthieu 24:14)

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

%d blogueurs aiment cette page :