Madagascar
+261 34 17 897 77
ArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish


Comment reconnaitre l’imminence du retour du Christ ?

Mythe pour certains, futur proche pour d’autres, les hommes s’interrogent quelque soient leurs croyances ou incroyance face au sujet de la fin du monde. Tant il effraie et passionne à la fois, on en fait des films populaires, des reportages scientifiques, historiques, pour amener les hommes à la méditer sur leur propre sort. Au temps de Jésus, on se posait déjà la question, comment faire pour savoir que la fin du monde est proche ? Que faut-il faire pour être sauvé ?

Mais ce qui est étonnant, c’est que Dieu n’a jamais laissé planer le doute en ce qui concerne la fin du monde, qui se manifeste, selon la Bible, par le retour de Jésus-Christ.

La Bible regorge de prophéties. Ces révélations annoncent avec précision la décadence du monde avant la fin : le livre de l’apocalypse est le plus populaire d’entre tous. Mais on va analyser pour l’heure, la prophétie de Jésus-Christ Lui-même, car elle résume en un chapitre les signes croissants de son avènement. En effet, dans les évangiles de Matthieu chapitre 24, Jésus se fait interroger par ses disciples sur le moyen de connaître les signes avant-coureurs de son retour et de la fin du monde.

Les premiers signes sont ceux que tous connaissent, à savoir les catastrophes naturelles. Aujourd’hui on entend beaucoup parler des dérèglements climatiques, responsables de plusieurs scènes de désolations mondiales. Jésus ajoutait également les guerres comme étant l’un des premiers signes de la fin du monde, dans Mathieu 24 : 6.

Mais le Seigneur avertit que cela ne serait que le début, puisqu’à la suite Il amène ses disciples à observer cette fois le monde spirituel ; en effet, Il dit « plusieurs faux prophètes s’élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens. Et parce que l’iniquité se sera accrue, la charité du plus grand nombre se refroidira. » (Matthieu 24 : 11 – 12) . Cet avertissement du Seigneur nous rappelle expressément 1 Timothée 4, qui affirme que dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons. Car bien que les catastrophes naturelles et les guerres soient des fléaux graves, le plus grand danger qui attendra les hommes sera la perdition spirituelle, causée par la multiplication des églises aux enseignements faux et contraires à la volonté de Dieu. La première d’entre elles étant celle surnommée Babylone la grande, la plus grande église du monde, connue pour son mélange de paganisme et de christianisme ; c’est depuis son existence que le sabbat de Dieu a été remplacé par le culte du dimanche, et que les fidèles sont amenés à manger ce qui est impur, de élever des prières aux idoles taillées. Ce sera de par elle que l’abomination de la désolation dont parlait Daniel, est sortie, à savoir la petite corne blasphématrice, appelée comme l’impie, le dirigeant religieux et politique qui est en train de mener le monde vers la perdition. Dans l’Apocalypse 17:9 on l’évoque comme étant le 7e et 8e roi, dernier successeur qui connaîtra la chute de Babylone la grande, et tout de suite après viendra la fin du monde.

Dans cette vision apocalyptique, Jésus tenait tout de même à rassurer les justes. Car tous ne seront pervertis, loin de là. Parce que le dernier signe qu’Il annonce est celui de l’espérance dans la persévérance des saints. Car malgré l’existence des fausses doctrines, le Seigneur prédit que la Bonne Nouvelle sera tout de même prêchée dans le monde entier, alors viendra la fin ! Cela signifie que Dieu, dans sa bienveillance, mettra tout en œuvre la préservation d’une race juste sur terre, un ensemble d’hommes de toutes origines, rachetés par le sang de l’Agneau et marqués du sceau de l’Esprit. Cet ensemble d’élus composera l’Église parfaite de Dieu, celle appelée l’Épouse de l’Agneau. Selon l’Écriture, l’Église de Christ a été cachée au monde pour une durée spirituelle déterminée, suite aux persécutions qui avaient décimé les premiers chrétiens ( Apocalypse 12 : 13 – 17), pour réapparaître de nouveau au temps de la fin, en vue de se dresser contre Babylone la grande, et de servir également de signe de la fin du monde. De par ses caractéristiques, cette église se dénote d’entre toutes de par sa structure apostolique et prophétique, de par ses multiples dons spirituels, de par ses enseignements conformes aux Écritures Saintes, et de par le respect des lois et des commandements de Dieu. Ce sera à travers cette Église que la vérité jaillira et se répandra dans le monde entier, afin que la prophétie de Jésus puisse se réaliser, et que les hommes puissent être sauvés.

Pour conclure, il est bon de connaître les signes avant-coureurs du retour de Christ ; mais le plus important est le message adressé à chaque chrétien. Car la parole de Dieu s’accomplira advienne que pourra, Jésus-Christ a besoin de ses élus qui croient et qui vont répandre l’Évangile à travers le monde entier afin que l’effectif à sauver augmente. De ce fait, il ne suffira pas seulement de croire, mais de porter sa croix dans la course à l’Évangile. Enfin, puisque nul ne connaît ni la date, ni l’heure, éveiller la foi à travers la prière permettra d’éviter la routine spirituelle, et de pouvoir se renouveler continuellement grâce au Saint-Esprit, car seuls ceux qui persévèrent jusqu’à la fin seront sauvés et accueilleront Jésus-Christ dans les nuées du ciel.

Enseignements tirés de la prédication de l’apôtre Benjamina, le sabbat 09 juillet 2022.

Avatar for Ziona WEBCOM

« Et cet évangile du royaume sera prêché dans la terre habitée tout entière, en témoignage à toutes les nations ; et alors viendra la fin. » (Matthieu 24:14)

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

%d blogueurs aiment cette page :