Madagascar
+261 34 17 897 77
ArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Les fléaux et les pandémies peuvent passer, mais rien ne touchera l’Eglise qui demeure dans la pureté.

En ce jour de sabbat 14 mars 2020, l’Église Ziona FMFOI s’est consacrée dans la sanctification pour la préparation de la Pâque, dans la prosternation et le dévouement total, et dans la quête de la grâce de Dieu, à travers le jeûne collectif et d’offrandes, remplie de prières de persévérance et d’amour à Dieu : afin que Dieu sauve la terre et les hommes. Marquée particulièrement par les révélations admirables du Saint-Esprit sur l’avenir sombre qui va frapper notre monde de façon successive et irrévocable, l’Église s’est interrogée sur sa position vis-à-vis du Seigneur, et de son rôle à tenir face à la défaillance des nations devant la dégradation subite et mondiale.

Grande a été la consternation devant les révélations prophétiques qui sont tombées en ce jour de sabbat. Une fois de plus, le Seigneur a envoyé des avertissements et des conseils, dans ces temps où le monde entier tremble devant ce qui semble, selon le Saint-Esprit, être l’un des premiers fléaux, et les plus grands restent à venir ! Alors que la psychose règne autour de la pandémie de COVID-19 qui fait lamenter les nations, jusqu’à exhorter les hommes à interdire tout rassemblement, quitte à obliger chacun à se confiner chez soi, comme si le ciel allait déjà nous tomber sur la tête, dans quel état d’esprit doit se mettre l’Église ? Doit-elle se ranger du côté scientifique et politique, suivre le mouvement de paranoïa mondiale ? Ou bien se fier à L’Éternel et à Ses promesses suffirait simplement ? Dans ce contexte mondial difficile, sans doute, Jéhovah veut que l’Église prenne conscience des mesures de façon positive, et d’y voir le signe de délivrance qui vient et qui arrive sur les justes.

À l ‘heure où le monde blasphème Dieu à cause de ses plaies, l’Apôtre et serviteur de Jésus-Christ, l’Apôtre Benjamina, se lève une fois de plus pour fortifier les fidèles des quatre coins du monde, et les inviter à garder la foi, et se souvenir des promesses de salut de Jéhovah qui ne tarde plus. Car nous vivons des jours où comme dans l’Exode, Jéhovah a frappé Pharaon et l’Égypte des dix plaies, et a épargné Israël établi à Gosen, qui attendait la délivrance jusque dans la nuit de la première Pâque. « Les fléaux et les pandémies peuvent passer, mais tant que l’Église demeure dans la pureté, elle ne sera touchée de rien ! » assure fermement le serviteur de Dieu.

Si l’Apôtre a autant d’assurance aujourd’hui, c’est parce que toute l’Assemblée sait que l’Eglise Ziona FMFOI a réussi à gravir les échelons pour parvenir à rassembler tous les critères d’Épouse du Christ, tant elle est accomplie dans sa hiérarchie apostolique, que dans ses enseignements. Le baptême du Saint-Esprit et les dons spirituels dont celui de la prophétie, confirment la présence pérenne de l’Église dans la vérité de Dieu : elle vit pleinement les promesses de Dieu chaque jour que Le Seigneur fait. Alléluia ! Aussi, Rien n’est plus à craindre quand tomberont les plaies et les maux du monde, car les serviteurs de Dieu ont été prévenus à l’avance du plan de Dieu : premièrement, parce que la prédiction de la pandémie du coronavirus a été reçue par l’Église, il y a une dizaine d’années de cela. De plus, l’enseignement prêché par l’Apôtre Benjamina et ses frères concernant la venue de l’impie (le septième qui est le huitième roi à la fois prédit par l’apocalypse 17), ainsi que la main-mise des puissances asiatiques sur l’occident devenu dépendant des richesses de ces dernieres, la création de la nouvelle route de la soie concrétisant la prophétie de l’Apocalypse 16 : 12 ou préparation du chemin des princes de l’Est, confirment bel et bien que le Saint-Esprit nous inspire sur l’avenir, et Dieu sait et saura s’occuper de ses enfants, œuvres de ses mains.

Devant ces faits, l’heure n’est plus à se demander s’il existe d’autres églises fiancées dans le monde, ou si Ziona FMFOI est la seule à être l’Épouse. Le temps presse, et tous les fidèles sont appelés à faire le bilan de leur service. Que chacun se penche sur ce qu’il a accompli depuis son baptême : « Ai-je des récoltes à présenter à Dieu? Ai-je ramené des brebis dans la maison de mon Père ? Ai-je prêché le nom de Jésus durant mes jours ouvrés ? ». Telles sont les questions à se poser, et que tout chrétien digne réfléchisse sur des plans d’actions individuelles d’évangélisation, sans compter sur les oints et les branches vivantes, tout cela afin de mieux porter sa croix et servir véritablement Jésus. Considérer les chemins spirituels comme de simples routines, ou négliger le rôle important des offrandes et des dîmes, doivent appartenir dès ce jour à des temps révolus. Car à l’aube des jours ténébreux que le monde va connaître, nous sommes les lumières de la vérité, il nous faudra allumer la flamme de résistance pour défier satan, afin que sur la terre des vivants, les hommes puissent continuer d’espérer en Dieu..

Avatar for Ziona WEBCOM

« Et cet évangile du royaume sera prêché dans la terre habitée tout entière, en témoignage à toutes les nations ; et alors viendra la fin. » (Matthieu 24:14)

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

%d blogueurs aiment cette page :