Madagascar
+261 34 17 897 77
ArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish


L’Eglise bâtie sur le Rocher, triomphante dans la foi active dans les commandements et les miracles

« Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux. » déclarait Jésus en réplique de la profession de foi de Pierre sur l’identité du Christ en tant que Messie, Fils du Dieu vivant. Une foi ferme devant le Maître de sa propre foi qui a estimé qu’il pouvait être responsable de l’Eglise du Christ et détenir ainsi une autorité dans les cieux et sur la terre. Contrairement aux doctrines religieuses véhiculées sur ce passage de la Bible (Matthieu 16 : 18-19), la pierre évoquée par Jésus ne concerne pas les églises mais Jésus Lui-même, pierre angulaire de l’Eglise élue, l’Epouse reposant sur les fondements des Apôtres et des Prophètes. Une Eglise dont l’existe n’est pas l’œuvre des hommes mais bien celui de l’Esprit de Dieu qui agit en elle et déverse la puissance, la force et l’onction nécessaires pour appeler les hommes à se tourner vers Dieu et les ramener dans les sentiers de la lumière et de la vérité.

Les avantages de l’Eglise bâtie sur le Rocher

Cette révélation de Jésus concernant le plan prescrit par Dieu sur la destinée de l’Eglise vient affirmer la souveraineté de l’Eglise face aux puissances spirituelles mauvaises et les pouvoirs du monde obscur celle de vaincre la porte du séjour des morts. Une autorité qui la rend indéfectible et qui démontre qu’elle est bâtie sur le Rocher représentée par Jésus.

Le message de Jésus vient rehausser la valeur de la vérité, de la justice et de la foi au sein d’une église à notre époque. Combien de fois n’avons-nous pas entendu les dénominations religieuses se déclarer être l’Epouse du Christ sans pour autant avoir vaincu elles-mêmes la porte du séjour des morts ? Combien d’entités religieuses avons-nous vu se succéder au fil des siècles sans demeurer dans la vérité et ne pas avoir trouvé le summum, le baptême du Saint-Esprit, le sceau véritable pour l’Eglise et tous ses membres ?

L’enrichissement et la prospérité dans le bon combat de la foi

D’ailleurs, cette autorité de l’Eglise peut déjà être perçue ici-bas sur terre, lorsqu’à travers la foi, les miracles et les prodiges se multiplient sans limites, allant de guérisons de maladies complexes à des miracles liés aux catastrophes naturelles. En acceptant de marcher dans les commandements et la foi, elle est ornée de dons merveilleux qui génèrent des miracles là où elle vient s’installer. La foi triomphale par rapport à la porte du séjour des morts, la rapproche de Dieu dans toutes ses activités et la rend persévérante et résiliente face aux épreuves qui l’attendent.

Car Son Rocher, Jésus fait jaillir des cieux l’eau vivifiante pour ceux qui sont appelés dans la foi et faire progresser l’évangélisation et manifester la gloire de Dieu à tout moment. Tout comme Moïse devant la Mer Rouge ou avec les tablettes de pierres qui porteraient les inscriptions des commandements éternels, l’Eglise demeure sur le Rocher et reste fidèles dans les saints commandements. C’est ainsi que les responsables de l’église, en détenant un ministère apostolique pourront poursuivre la même mission que le Christ et détenir de lui les clés du Royaume de Dieu.

Lorsque les clés du Royaume de Dieu ont désormais été confiée à l’île de la vérité

Après Patmos, une autre île a été désignée par Dieu pour jouer un rôle majeur pour apporter le salut vers toutes les nations et tous les peuples, juste avant l’avènement du Christ ( Esaïe 51 : 4-5). L’île, source de vérité et de justice est désormais représentée par Madagascar. La portée de la Nouvelle Alliance y est plus forte que jamais lorsque le Saint-Esprit a été donné pour la première depuis des siècles à la véritable génération des saints voués à être des adorateurs en Esprit et en vérité. La soif et la découverte des enseignements véritables, jusque là non prêchées et pourtant présents dans la Bible ont forgé l’Eglise dans sa course et dans son bon combat de la foi. Le Saint-Esprit a été effectivement donné une fois que toutes les vérités ont été attribuées par l’Eternel. Si Patmos a bien rempli sa mission, à l’île de la vérité de se servir de sa foi triomphale et de la rendre féconde à travers les œuvres. Elle possède de plus, les fondements des Apôtres et des Prophètes, à défaut de quoi les clés du Royaume de Dieu ne lui auraient pas été confiées.

Le dessein de Dieu a été de sauvegarder la vérité pour ceux qui seraient prêts à répondre à Son appel et à agir avec Son Esprit. Sa lumière ne s’affaiblit pas, mais brille de plus en plus et encore lorsqu’elle est prêchée avec ferveur pour réveiller ceux qui se sont assoupis ou ceux qui n’ont pas encore entendu les paroles. Elle vient parer ceux qui courent au nom de Jésus d’une force inépuisable pour qu’ils voient l’ouverture des écluses des cieux pour eux et connaître la prospérité ainsi que les bénédictions à flots.

Enseignement tiré de la prédication de l’Apôtre Benjamina du Sabbat 15 Octobre 2022 – Palais de Louanges, des Prières et des Miracles à Ambohimamory

Avatar for Ziona WEBCOM

« Et cet évangile du royaume sera prêché dans la terre habitée tout entière, en témoignage à toutes les nations ; et alors viendra la fin. » (Matthieu 24:14)

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

%d blogueurs aiment cette page :