Madagascar
+261 34 17 897 77
ArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish


Etude biblique: Le sabbat, un signe de rattachement au peuple de Dieu.

A l’issue de ce grand jour de festivités du 10 Juillet 2021, l’Eglise FMFOI s’est retrouvée comblée par la présence de l’Eternel dans la célébration de deux événements spirituels. En effet, le sabbat et la Nouvelle Lune sont tombés le même jour, favorisant la descente massive des bénédictions et richesses célestes pour tous les fidèles qui ont honoré le culte. Par ailleurs, ces deux convocations saintes symbolisent également la radieuse promesse de l’éternité pour ceux qui, devant les circonstances, ont persévéré dans l’obéissance à l’Eternel.

La difficile appréhension du jour de repos ou sabbat

En continuité avec les thématiques précédentes, les apprentis de la quatrième séance de l’étude biblique ont été abreuvés de paroles relatives à la notion de sabbat. Pasteur Martial RAKOTONIRINA, collaborateur de l’Apôtre Benjamina a d’ailleurs souligné, que tout comme la foi, le sabbat ou le septième jour prêtait à confusion dans l’esprit des gens. A l’heure actuelle, nombreux sont ceux qui ne se questionnent plus sur le véritable septième jour; car le dimanche est socialement reconnu et accepté comme un jour de congé officiel inscrit dans les législations, et pourrait donc être difficilement réfuté. Par ailleurs, le septième jour peut différer d’une religion à une autre: à Madagascar par exemple, le mardi peut être considéré comme un jour de repos selon certaines croyances traditionnelles et pour les musulmans, le vendredi représente leur jour de repos.

FMFOI-Etude-bibilique-1

Le sabbat défini dans les Saintes Ecritures

Devant tous ces constats pourtant, les Saintes Ecritures, tant dans l’Ancien Testament que dans le Nouveau Testament maintiennent tous que le jour de repos réservé à l’Eternel demeure et restera toujours le sabbat ou le samedi. Le calendrier de convocation saintes défini dans le livre de la Lévitique (Lévitique 23) reste inchangé, même s’il a été changé au cours de l’histoire. Dieu a établi le sabbat comme signe permanent de sanctification entre Lui et son peuple ( Ezéchiel 20:11-12) et avait par ailleurs invité les étrangers à respecter cette règle ( Esaie 56:1-6). D’ailleurs, ni Jésus, ni les Apôtres ne s’étaient détournés de cette prescription de Jéhovah ( Matthieu 5:17; Actes 13:42; Actes 17:2) et s’y sont pleinement conformés.

Comme le disaient Pierre et les Apôtres à l’époque: “Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes”. Car les paroles de l’Eternel restent pures et en Lui, il n’y ni changement, ni ombre de variation. Choisissons de marcher sur les pas de Jésus, qui inspire la justice et incarne l’Amour en respectant à notre tour les commandements de l’Eternel.

Avatar for Ziona WEBCOM

« Et cet évangile du royaume sera prêché dans la terre habitée tout entière, en témoignage à toutes les nations ; et alors viendra la fin. » (Matthieu 24:14)

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

%d blogueurs aiment cette page :