Madagascar
+261 34 17 897 77
ArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish


Matthieu 24:3 – Décryptage et messages aux églises des derniers jours.

Jésus a prophétisé de manière simple afin que celui qui reçoit le message puisse comprendre clairement. Dans l’évangile de Matthieu 24 : 3, Il répondait explicitement à la question de ses disciples quant à la destruction du temple et des signes de la fin du monde, à savoir le retour du Messie. Dans ce chapitre, le Christ avertit son peuple quant aux nombreux signes tels les guerres, les catastrophes naturelles, les faux docteurs et les faux prophètes, puis les persécutions. Si tous ces signes sont accessibles à tous, le dernier, quant à lui, nécessite toutefois une explication plus approfondie : celui de l’apparition de l’abomination et de la désolation sur le lieu saint.

Nous savons que la parole de Dieu ne revient jamais vers Lui sans avoir accompli sa volonté : voici qu’à notre ère, nous constatons que tous les premiers signes se révèlent sans exception, même le signe ultime annoncé au verset 15, averti par ces paroles : « c’est pourquoi, lorsque vous verrez l’abomination et la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie en lieu saint, que celui qui lit fasse attention. » .

Que signifie donc l’abomination et la désolation établie en lieu saint ? Le Seigneur invite ses auditeurs à revoir les textes du prophète Daniel. Ces révélations datant des siècles passés, annoncent que dès la captivité en Babylone, Dieu avertit son peuple qu’une abomination allait venir et usurper sa place dans le lieu saint, par la violence ! En effet, les visions de Daniel sont effroyables lorsqu’il évoquait notamment les mystères de la petite corne dans le chapitre 9, la petite corne décodée comme étant une personnalité qui va commettre le blasphème et le changement du temps et de la loi, se prenant pour Dieu aux yeux de tous (cf Daniel 7 : 23, Daniel 8 : 9 – 14). Dans le Nouveau Testament, cette vision de l’abomination et de la désolation est mieux expliquée dans 2 Thessaloniciens 2 : 3 – 4 , lorsque l’apôtre met en garde les élus quant à l’apparition de l’homme du péché, du fils de la perdition, qui viendra s’élever au dessus de Dieu jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu. Ainsi donc, l’abomination et la désolation établie en lieu saint est un homme apostat qui se prend pour Dieu, et il servira de signe ultime à l’avènement de l’Époux. Enfin, l’apocalypse 17 qui évoque la bête aux sept têtes sur laquelle la femme est assise, révèle l’adresse exacte où se situe le siège de cet impie, voire même son identité puisque les 7 cornes sont des dirigeants spirituels et politiques qui se succéderont, mais qu’à la fin des temps deux régneront ensemble, à savoir un 7e roi qui va rester en retrait, tandis que son remplaçant va exercer sa fonction de dirigeant spirituel et politique à sa place. Or, ce successeur étant le 7e roi en intérim, se retrouve être le 8eme roi à la fois, car celui qui est en retrait n’est point mort, et c’est lui qui mène le monde à la perdition. Le monde entier connaît son nom.

Dans le décryptage de cette prophétie, le dernier signe nous indique que non seulement nous vivons réellement dans la fin des temps, mais aussi, Dieu laisse un message d’alerte aux deux églises des derniers jours, l’Épouse et Babylone la grande. Pour l’Épouse, c’est le début de la réjouissance car l’attente touche à sa fin. Les noces de l’Agneau étant proches, que chacun retienne la couronne de vie qui lui a été donnée, et que l’on entretienne le don du Saint-Esprit véritable qui est en lui. La foi sera de mise ainsi que le respect des commandements, car ceux qui persévèrent jusqu’à la fin seront sauvés. À cela s’ajoute la mission d’évangélisation que chaque fidèle doit accomplir selon l’ordre du Seigneur, pour être considéré pleinement comme un élu véritable. Quant à Babylone, son temps est proche : le Seigneur se souviendra de tous ses péchés. En cela, que les autres églises se sondent elles-mêmes : si elles sont chaudes, froides, ou tièdes, car chacune sera jugée selon son œuvre. Soit elles seront des sages, soit des folles, ont-elles bien reçu le véritable esprit de Dieu, ou bien ont-elles reçu un esprit de séduction ? L’heure est au choix et à la décision, car on l’a bien dit : il n’y aura qu’une seule église véritable, non pas deux ou trois, mais une seule montera. Que celles qui veulent être au Seigneur se rallient à l’Épouse, et celles qui refusent l’enseignement de l’Esprit restent avec Babylone. Comment reconnaître l’Épouse ? Elle marche selon la volonté seule de Dieu, revêtue de la gloire du Saint-Esprit qui l’inspire dans son expansion, à travers la prophétie, les dons spirituels, sous l’onction d’apôtres et de prophètes, ornée de la hiérarchie sainte. Longtemps cachée suite aux persécutions du dragon, Elle revient après le temps spirituel donné par Dieu, pour qu’Elle réapparaisse aussi glorieuse qu’au temps des premiers apôtres, au même moment où le 7 et 8eme roi a été sacré. Appelée et élue par la prophétie, Elle figure comme l’ultime outil d’espoir pour les hommes de connaître le chemin du Royaume de Dieu.

Enseignement tiré de la prédication de l’apôtre Benjamina, le sabbat 16 juillet 2022 à FMFOI Arivonimamo.

Avatar for Ziona WEBCOM

« Et cet évangile du royaume sera prêché dans la terre habitée tout entière, en témoignage à toutes les nations ; et alors viendra la fin. » (Matthieu 24:14)

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

%d blogueurs aiment cette page :