Madagascar
+261 34 17 897 77
ArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish

Cep AVANA : Livre ton cœur à la joie pendant les jours de ta jeunesse

“Jeune homme, réjouis toi dans ta jeunesse, livre ton cœur à la joie pendant les jours de ta jeunesse “(Ecclesiaste 11:9)

Voici un verset de la Sainte Ecriture qui enveloppe un message digne de vous fortifier en ce jour, chers lecteurs: un aperçu du programme organisé par un des ceps qui composent l’Eglise Ziona FJTSA7 aussi appelée FMFOI. Les ceps, branches de l’Eglise, sont vivants par l’entière collaboration de l’édifice sainte composée des Oints: Ils sont les principaux responsables chargés de faire fructifier les divers ceps de L’Eglise, non uniquement dans l’aspect spirituel mais aussi dans l’aspect social; ils ajoutent leur pierre à l’édifice en organisant des actions en accord à la volonté de Dieu. Parmi ces ceps, le cep AVANA (Arc -en-ciel) composé exclusivement de tous les jeunes de L’Eglise FMFOI, de 16 ans jusqu’à ce qu’ils atteignent le stade du mariage. Sa mission vise à éduquer les jeunes de L’Eglise en vue d’être mature aussi bien spirituellement que socialement, instruire pour avoir des jeunes accomplis soucieux de leur avenir. Le responsable principal est le Docteur Florentin RANDRIANASOAVINA et ses collaborateurs.

Plusieurs idées se développent autour du mot Avana. Selon La Sainte Ecriture, il symbolise l’alliance entre Dieu et les fils de l’homme. Le choix du nom Avana a été attribué par le Saint Esprit, par le don spirituel de Prophétie qui fait évoluer L’Eglise; fruit du voeu accompli du frère Benjamina, appelé et choisi dès sa jeunesse, accompagné de ses compagnons de route de l’époque, qui ont ensemble recherché le Royaume de Dieu et Sa Justice durant ces 22 années et qui continent à le faire à ce jour jusqu’à la venue de L’Epoux.
Lorsque l’on étudie l’aspect spirituel, c’est auprès des jeunes que l’on décèle un large panel de couleurs tel que l’on aperçoit quand apparaît un arc en ciel. Ainsi, le nom Avana reflète la diversité. C’est ce qui a résulté de la rencontre de tous les jeunes issus des 6 régions de Madagascar, dans la région de Boeny où ils se sont regroupés en différents “Clan”. Le dimanche 14 Octobre le Cep Avana a pris la Route Nationale 7, comptant 11 véhicules, comprenant les responsables du Cep, les représentants des Oints, ainsi que les éducateurs et des éducatrices.
Plus que de simples vacances, le Scoutisme 2018 a été également une retrouvaille pour les parents et les enfants spirituels, puisque l’Apôtre Benjamina et son épouse, qui ayant pris la route bien avant eux, les ont béni avant le départ.

C’était au lundi du 15 Octobre que les jeunes sont entrés dans la ville de Majunga, et ont rejoint directement Majunga II, la commune d’Ampasidava, où ils ont établi leur lieu de campement pour tout le séjour.
Pour se démarquer des précédentes expéditions, les jeunes scouts se sont vus éloignés de la capitale, histoire de sortir des sentiers battus, afin de plonger au cœur de la beauté des créations de Dieu et vivre pleinement dans la nature. Sur place l’Apôtre a professé un enseignement portant sur le retour de la nature dans l’homme, c’est à dire aspirer à la vie qu’il y avait en Eden, lorsque Dieu créa Adam et Eve.
Le responsable du Cep a consacré une heure par jour afin de nourrir les esprits, et a partagé ses expériences devant les jeunes concernant plusieurs domaines, afin que de leur part ils puissent affronter et évoluer pour aboutir à une vie riche de succès. Les éducateurs ont instruit l’art de vivre en société pendant la durée de la vie ici bas. Ces derniers s’y consacrent corps et âme pour les enfants de L’Eglise, en vue d’atteindre les objectifs cités ci dessus , puisqu’ils en ont fait vœu devant Jéhovah. C’est pourquoi ils sont protecteurs et émus de jalousie pour la vie spirituelle des jeunes ainsi qu’à l’aspect en tant que personne de ces derniers, car l’ensemble de leurs conseils est précieux, d’une valeur sans prix, et à combien celui qui les pratique ira loin dans la vie. Il est vrai que c’est au cours de la jeunesse que l’on assure la vieillesse, ce qui amène le proverbe malgache à dire ” Jeune qui n’a su garder l’argent, c’est alors vieux que ses mets seront modestes”.
L’un des principaux contenus des éducations données au cours du scoutisme est l’encouragement des jeunes à placer les fondements de leur vie dès la jeunesse car c’est à cette étape de la vie que la force est à son maximum pour édifier de grandes œuvres. Un proverbe malgache appuie cette leçon en disant ” un jeune qui plante un arbre aura de quoi se mettre à l’ombre au jours de sa vieillesse”, s’opposant à celui qui dit ” Le jeune qui sème le vent récoltera un tourbillon!” , afin de prendre conscience aux jeunes qu’ils ne doivent point négliger leur jeunesse, comme l’atteste aussi bien la Sainte Ecriture dans 1 Timothée 4:12 ” Que personne ne méprise ta jeunesse; mais sois un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté.”
En dehors des préceptes qui ont rassasié l’âme, à chacun s’est vu attribuer une responsabilité propre au sein des camps, afin qu’ils en prennent l’habitude pendant leur vie respective: “Mais le précieux trésor d’un homme, c’est l’activité” selon Les Proverbes 12:27.

A la fin, tout le monde a été satisfait de l’expérience, aussi bien du côté des organisateurs que des participants. C’est tout fièrement que les jeunes ont affirmé n’avoir eu aucun regret d’être venus au scoutisme.” Les connaissances que nous avons acquises ont dépassé largement celles que nous avons étudiées en classe, et personne jusqu’ici nous a transmis des instructions similaires à celles reçues au cours de ces sept derniers jours”, ont -ils témoigné de manière commune. Ils ont également été marqués par l’unité et l’amour qui ont régné pendant la présentation des couleurs des différents clans.

Les parents, eux aussi, ont partagé leurs impressions et tous affirment avoir noté un changement positif chez leurs enfants. Ajoutée à cela la plus grande nouvelle qui a réjoui toute l’Eglise : c’est la Parole du Seigneur qui est tombée directement au cours du culte du Sabbat 20 Octobre, célébré sur une plage avec les croyants vivant dans la commune : Parole du Seigneur qui a agréé le scouting des jeunes. S’en est suivi d’un grand moment de réjouissance dans la nuit du Samedi et cela autour d’un joyeux feu de camp, au cours duquel les organisateurs ont évoqué la culture Malagasy propre à la région de chaque clan, puis de discuter ensemble avant de se séparer pour de bon. Et c’est au lendemain du dimanche 21 Octobre que le Cep Avana a quitté Majunga, pour regagner respectivement leur fief. Et pourtant le programme ne s’arrête pas là. “Des projets sont déjà en cours de planification” confie le Docteur qui en est responsable. Il a notamment précisé que le dernier scoutisme n’était qu’un début, lui ainsi que les éducateurs qui collaborent avec lui ne se lassent de porter en prière l’avenir et les aspirations du Cep.

Avatar for Ziona WEBCOM

« Et cet évangile du royaume sera prêché dans la terre habitée tout entière, en témoignage à toutes les nations ; et alors viendra la fin. » (Matthieu 24:14)

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

%d blogueurs aiment cette page :