Madagascar
+261 34 17 897 77
ArabicChinese (Simplified)DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish


Etude biblique du 24 juillet 2021 – L’accès au Royaume de Dieu est-il libre ou est-il restreint ?

« Jésus répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. » Jean 3 :5

Cet enseignement révélé à Nicodème par Jésus expose la réalité ferme et concrète sur le Royaume de Dieu : une naissance nouvelle qui passe par le baptême de l’eau et le baptême du Saint-Esprit. Faute de quoi, l’être humain se voit certainement refuser l’accès au Royaume de Dieu au moment de sa mort. Cependant, effectuer cette étape s’avérera vaine si les prédications qui fondent la foi, sont basées sur des enseignements trompeurs et démoniaques. Un bref rappel que le collaborateur de l’Apôtre Benjamina, Docteur Jean de Dieu RAKOTONDRAMANANA a évoqué lors de cette sixième séance de l’étude biblique.

 

Pasteur-Jean-de-Dieu

Le baptême de l’eau : le « passe » essentiel pour accéder au Royaume de Dieu

Le baptême de l’eau, tel qu’il est décrit dans les Saintes Ecritures, est tellement infériorisé dans les religions chrétiennes qu’il s’opère par aspersion sur des nouveau-nés ou des enfants n’ayant alors aucune notion de la foi. Or, celui-ci est conséquent pour tout être humain à la recherche du salut. En effet, le baptême de l’eau avait été établi dès le départ par Dieu, pour sauver ceux qui Lui étaient fidèles, notamment Noé et sa famille (1 Pierre 3 : 20). Cette image du baptême de l’eau cessa à l’époque de Jean-Baptiste, puisqu’à partir de ce moment, le baptême de l’eau devient un choix consciencieux basé sur la foi et les fruits de la repentance. (Luc 16 :16). D’ailleurs, en répondant à l’appel, l’adulte trouvera sa foi justifiée et une vie nouvelle (Romains 3 :21 ; 1 Corinthiens 5 :7). De nombreux fruits viennent structurer cette vie nouvelle pour le diriger dans la voie du salut : observation des commandements, pardon des péchés et baptême du Saint-Esprit. C’est ainsi qu’il gardera la parure que Christ lui aura donné lors de Son Retour.

Démystification sur la mort : Les impacts du baptême de l’eau sur cette étape

Un des premiers fondements au baptême de l’eau consiste à renoncer à toutes ses mauvaises actions et à changer de comportement (Matthieu 3 :3). Il constitue un engagement solennel envers Dieu et croire de tout son cœur est également essentiel (Actes 8 :37). « Car celui qui croira et sera baptisé sera sauvé » (Marc 16 :16). La vie du juste se caractérise surtout par la foi et les œuvres (Jacques 2 :18- Romains 3 :31) et cette conduite lui fera obtenir une heureuse récompense à sa mort (Apocalypse 14 :13/ Apocalypse 19 :6-9/Apocalypse 6 :9-11). C’est, ce qui le distinguera en effet de l’impie, qui se voit directement destiné au lac de feu à sa mort. Par ailleurs, il est impossible que les âmes puissent circuler sous forme d’esprits ou de spectres pour se manifester aux vivants (Esaïe 26 :14) : il s’agit d’une ruse démoniaque pour tromper et induire les gens en erreur.

 

La méconnaissance des Saintes Ecritures fausse les prédications et indique le mauvais chemin à suivre pour trouver le salut. « Et le dernier ennemi qui sera anéanti, c’est la mort. » (1 Corinthiens 15 :2). Si chaque être humain est destiné à mourir une seule fois, ceux qui auront conservé leur parure, dont le baptême de l’eau et tous ses fruits, seront épargnés par celle-ci et pourront alors prétendre à la nouvelle Jérusalem. Car la mort évoquée dans ce verset représente, en réalité, la seconde mort évoquée à la fin du millénium (Apocalypse 20 :6). Le baptême par aspersion ne constitue ni une parure ni une condition pour appartenir à la famille de Dieu et ceux qui ont cru à cette forme de baptême passeront par le jugement dernier avant d’être définitivement jetés dans le lac enflammé. Ne perdons plus de temps à écouter des légendes et des enseignements qui affadissent la parole de Dieu et revenons vers la source véritable qui affranchit et purifie notre conscience.

Avatar for Ziona WEBCOM

« Et cet évangile du royaume sera prêché dans la terre habitée tout entière, en témoignage à toutes les nations ; et alors viendra la fin. » (Matthieu 24:14)

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

%d blogueurs aiment cette page :